Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 13:27

  .

.

 

Eh bien ! Voilà une question que vous, lecteurs de ce blog, avez dû me poser au bas mot deux cents quarante fois.

 

Cette interrogation revient sous différentes formes. Qu’est devenue la littérature de nos jours ? Un roman exigeant / intellectuel / onirique peut-il être publié en dépit du diktat du marché ? Pourquoi les éditeurs ne publient-ils que de la merde ?

 

Ainsi ce lecteur, la semaine dernière :

.
.

 

 

Bonjour Stoni,

 

Une question qui n'a peut-être pas de réponse mais qui me paraît importante. C'est la grande "rentrée littéraire" et je suis atterré de voir le type de premiers romans qu'on nous propose. Franchement, il n'y en a pas un dans le tas que j'ai envie de lire, et ce n'est pas de la jalousie professionnelle, c'est simplement pas intéressant du tout. Des auto-fiction sur le deuil ou la sexualité, de l'auto-nombrilisme, des trucs sur la pluie, les enfants, des romans que tu te dis tout de suite que ça va te barber d'un bout à l'autre. Je ne comprends pas. Est-ce un choix délibéré des éditeurs de faire leur rentrée avec des titres aussi apparemment chiants, est-ce un choix "littéraire" ou est-ce simplement qu'ils ont trop peur de faire de la concurrence à leurs auteurs vedettes? Ils ont un death-wish ou bien ça leur assure des subventions parce que ces trucs-là, personne ne va les lire ? Perplexe suis-je....

 

Signé : un fidèle adorateur

 

.
.

 

Une première chose. L’édition est un secteur culturel relativement peu subventionné, si on le compare au cinéma par exemple (pour ce que j’en connais).

De toute façon, les maisons d’édition font leur beurre sur d’autres produits que la littérature. Gallimard doit gagner bien davantage avec ses manuels scolaires qu’avec la collection blanche.

Un livre n’est pas publié, en France, à coup de subventions. Je parle bien entendu d’un cadre éditorial classique, correctement distribué. Peut-être que les petites maisons d’édition de terroir sont subventionnées par les collectivités locales : je n’en sais rien et ce n’est pas le sujet de ce blog.

Les éditeurs peuvent parfois obtenir des bourses du CNL pour une traduction, ou ce genre des trucs. Mais ça n’est pas leur principale source de financement.

 

Bon. C’était donc le premier point.

 

Maintenant, passons à la cruciale question : quid du niveau de la littérature aujourd’hui ?

 

Je vais vous donner mon avis personnel. Je n’ai pas prétention à en faire une vérité générale. Voici donc l’opinion de Stoni sur la qualité littéraire française en 2013.

..
.
.

 

 

Mon avis : je n’en ai aucun.

 

Eh oui ! Ha ha ! Vous ne vous y attendiez pas à celle-là, pas vrai ?

 

Je n’ai aucun avis sur la qualité de la littérature française, parce que je trouve cette problématique inutile et stérile.

 

Les romans qui sortent, je ne les lis pas.

Je ne lis plus que des traductions, et pratiquement plus de nouveautés.

D’ailleurs je lis de moins en moins de romans.

 

C’est une question de goût et de préoccupations.

Ce qui est publié ne m’intéresse pas trop, et pour être honnête, je ne fais rien pour m’y intéresser à la base.

 

Je me fous complètement de ce qui est publié aujourd’hui. Et vous feriez peut-être mieux de suivre mon exemple.

 

Beaucoup d’entre vous considèrent que « aujourd’hui on ne fait plus que de la merde ». C’est peut-être vrai. Comme je vous l’ai dit, je ne lis pas les nouveautés, donc je ne peux pas vous dire si vous avez raison ou tort. Mais, quand bien même vous auriez vu juste, quel intérêt à penser de la sorte ? Vous rongez votre frein, vous êtes écœuré par ce monde matériel « qui ne publie que de la merde », et vous cultivez une frustration, un dégoût, qui ne vous fera pas grandir. Ce genre d’attitude ne mène à rien.

Si vous n’aimez pas ce qui est publié, ne vous y intéressez pas.

 

.
.

Certes, je vous conseille toujours de « regarder ce que publient les éditeurs » avant d’envoyer vos romans, histoire de cibler un minimum et de sélectionner des adresses.

Toutefois, quand vous « regardez ce qui se fait » de la sorte, rien ne vous oblige à acheter les bouquins et à les lire ! Feuilletez-les, en librairie ou en bibliothèque. Regardez rapidement les chroniques sur internet.

 

Quand je cherchais un éditeur, je n’ai pas lu un seul roman français contemporain. En contemporain, je lisais uniquement des traductions. Par contre, je regardais un peu qui éditait du français, quel style, quel genre, voilà.

 

.
.

Si vous commencez à vouloir évaluer, en termes de qualité, d’intérêt, d’exigence littéraire, ce qui est édité, vous ne vous en sortirez plus.

La production française actuelle vous plaît, vous attire, vous séduit ? Tant mieux ! Faites-vous plaisir, lisez des contemporains, ne vous privez pas.

Mais si vous avez tendance à trouver ça « chiant », ne vous forcez pas !

Après, cela ne vous empêchera pas, possiblement, d’être édité à votre tour. Et ce sera votre bouquin que les gens trouveront chiant quand il sortira !

.
.


Retrouve ton ami Stoni sur Facebook

.

.

 

 

Partager cet article

commentaires

Huey 20/04/2015 00:51

T'as un vrai problème avec le caca Stoni ! Tu m'a fait chialer avec ton caca or not caca ! Tiens, ça me rappelle une amie que j'ai connue trois ans plus tôt, elle lançait des "caca!" A tout bout de champ... Je le souviens aussi qu'elle disait "caca d'ogre".......

Benoît 28/09/2014 03:32

Autant, je suis parfaitement d'accord pour dire que ce qui sort n'a aucune raison d'être mieux que ce qui c'est déjà fait (et que le temps aura partiellement tamisé, que ce soit littéraire, culturel ou autre), autant je trouve ça un peu fort de considérer qu'il ne faut pas lire ce qui est nouveau.
D'une part, un livre n'est pas un produit ex-nihilo.
D'autre part, il n'est pas édité hors du temps, mais en subissant bon gré malgré, les modes et la concurrence des autres auteurs du moment.

Aliocha 20/09/2013 01:13

Bien sûr, ne lisons plus les livres de nos jeunes auteurs.. Ne faisons que gribouiller des pages, que nous serons donc les seuls à lire.. super idée stoni. y a des jours où tu devrais mieux rester au lit.

stratus cajun 06/09/2013 16:52

Puis surtout, il y a les albums à colorier pour vous distraire de l'ennui littéraire. Grande variété de supports à votre disposition : albums à feutres, à crayons de couleurs, pour la gouache, le pastel....
Une multitude de personnages trop mignons et autres animaux délicieux vous attendent avec impatience. Moi, j'ai un faible pour Bugs Bunny. Ce lapin me rend dingue avec son "quoi de neuf Doc ?" Il vaut largement toutes les nouveautés littéraires. A quand "La Grande Librairie" sur la 5 avec nos jolis albums à coloriage ?

stratus cajun 06/09/2013 21:12

Merci, je m'en vais découvrir la créature à qui, au premier abord, je souhaite couper la tête - question de titre couronné (seul Freddie Mercury de Queen est une Reine qui mérite et conserve son titre royal ! Ah ! ça ira ça ira !).
Autrement, je lis Maigret de Simenon. Je suis relaxe nerveusement. J'ai découvert les bouquins cet été chez le bouquiniste. Je les paie peu chers puisque j'échange, et l'univers de Simenon - sa vision des femmes surtout est intéressante, et puis c'est un autre monde. "Le chien jaune" décrit le milieu carcéral avec sa cohorte d'humiliation et de soumission de façon très touchante sans donner dans le pathos. Franchement, je n'avais jamais lu cet auteur (merci mes finances serrées), mais il est ma rentrée littéraire inattendue. Les mangas - rien que de lire à l'envers... je ne m'y fais pas. ;))

Stella No. 06/09/2013 20:26

Ahhhh Sarah Kay, tu me parles directement au cœur là!
La petite princesse, c'est elle: http://fr.wikipedia.org/wiki/Petite_Princesse
Et tu peux voir ses aventures, ici: http://www.tiji.fr/Heros/Petite-Princesse/Videos

Je me suis essayée au manga aussi: "Détective Conan", très intellectuel et philosophique évidemment.

Bon en dehors de ça, mon livre de chevet en ce moment c'est "Serial killers - Enquête mondiale sur les tueurs en série, nouvelle édition revue et augmentée" de Stéphane Bourgoin.
Je comprends pas, je dors pas bien en ce moment...

stratus cajun 06/09/2013 19:47

Tout de même cela a moins de charme.
J'avoue que j'achète Sarah Kay en autocollant (parlons français - cela a un côté vieux con, j'aime bien), parce que l'auteure évolue dans un monde si naïf et merveilleux que n'importe quel support me séduit. "Les petites pestes" sont en général de grosses grosses salopes dans la vraie vie... Mais j'avoue ne pas connaître la petite princesse dont tu parles. On potine à tout va sur ce site ! Vive la rentrée littéraire !

Stella No. 06/09/2013 18:35

Ah moi je suis passée aux albums stickers, c'est moins salissant et plus modernes ^^

Et je suis fan de "la petite princesse" une gamine peste et égocentrique mais qui, à la fin, devient toujours supra gentille (alors que dans la vraie vie, les pestes restent des pestes, c'est bien connu ^^)

Stella No. 06/09/2013 14:41

bah les goûts et les couleurs, hein...
Pour certains, ceci est "caca" et pour d'autres, ça ne l'est pas. Alors il n'y a pas de vérité ultime. Chacun lit ce qu'il a envie de lire, et chacun trouve son plaisir là où il a envie de le trouver!

Quant à l'idée d'une "qualité littéraire", hé bien, il faut croire que comme toute chose, cela évolue en fonction de la société et dans ce cas précis: des lecteurs.

Stella No. 06/09/2013 18:33

Youhouuuuuuu j'en rêvais depuis toujours!!!

Stoni 06/09/2013 15:35

en voilà une qui a tout compris ! tu auras un emploi fictif quand je serai au pouvoir.

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss