Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 13:34

 

 

 

arte_anticommuniste_antinucleairejpg.jpg

 

 

Camarade lecteur, je ne sais pas si tu as la télé. Moi pas. Mais j’ai internet et je peux donc regarder certains programmes en rediffusion.

 

Ainsi, je vais de temps en temps sur le site de redif d’Arte, intitulé Arte + 7. L’autre jour, j’ai repéré un programme dont le sujet a attisé ma curiosité : « Toutes les télés du monde au Vietnam ».

J’ai déjà regardé une ou deux fois cette émission, et je ne l’avais pas trouvée désagréable. Mais, là, j’ai redouté la chose, en raison du pays choisi, qui est un pays communiste.

 

Camarade lecteur, je ne sais pas si tu as remarqué... Arte se distingue par son traitement unilatéral de deux sujets : le communisme et le nucléaire. Pour le premier comme pour le deuxième, la chaîne ne diffuse que des reportages ou fictions orientés et fortement « anti ».

 

 

 

 

Alors je m’attendais au pire pour ce « Toutes les télés du monde au Vietnam ».

Et j’avais bien raison.

 

Le principe de l’émission est de découvrir un pays via ses émissions de télé.

 

Le reportage commence donc par les documentaires historiques, qui sont visiblement pléthores au Vietnam. Notamment sur les guerres ayant opposé le pays à la France et aux Etats-Unis. La voix off ne peut s’empêcher de remarquer que « ces documentaires prônent la victoire des forces communistes indépendantistes, pour une relecture tout à fait idéologique de l’Histoire ». Ouais et ta relecture idéologique occidentale condescendante, ça te dérange pas trop non plus ?

Non mais je peine à y croire. Nous les Français, nous avons le droit de nous gaver de documentaires sur la Résistance, la Seconde Guerre Mondiale, la Libération, etc, etc, etc. Mais les Vietnamiens, eux, non, ils ont pas le droit. Pourquoi ? Parce que les Vietnamiens sont communistes. Ben ouais.

C’est con pour eux, hein.

 

Tout du long des vingt-six minutes du reportage, la voix off égrène des remarques méprisantes sur « l’idéologie » communiste « imposée de force » au peuple vietnamien. Une idéologie rétrograde, bornée, stupide et anti-moderniste, bien entendu.

La voix off précise que le Vietnam fait partie « des derniers pays communistes au monde ». Ce genre de commentaire me fait toujours sourire. Comme si c’était une sorte de truc fossilisé, un survivor rouge. Or, avec la seule RPC, ce n’est pas moins du cinquième de la population mondiale qui vit dans une économie communiste !

 

La mauvaise foi du reportage devient presque comique. Car, malgré tout, nous apprenons qu'à la télévision de ce pays « communiste, rétrograde et idéologiquement manipulé », les mœurs sont bien plus libres qu’on ne le croit… et bien plus libres qu’à la télévision française. Une émission sur le sida est animée par un présentateur séropositif (le jour où vous voyez ça en France, vous pouvez me faire signe s’il vous plaît ? ). Un autre émission – animée par une femme – aborde les thématiques et problèmes de la sexualité masculine – impuissance, désir, port du préservatif, etc. Là encore, à quand une émission qui parle sérieusement de sexualité en France ? Vous n’y pensez pas ! Chez nous, on préfère te montrer des dondons à poil, c’est tellement plus progressiste.

 

Le foot étant populaire au Vietnam, sont filmés des supporteurs tout à fêter dans les rues la victoire de leur équipe nationale, enveloppés du drapeau rouge à étoile. Encore une fois, le doute anticommuniste plane. Liesse populaire programmée et orchestrée ou manifestation spontanée ? Véritable ferveur patriotique ou simple exutoire ? Putain je me pose la même question à chaque fois que je vois des supporteurs hurler dans les rues françaises...

 

Mais, à la différence des Français, les Vietnamiens n’ont pas le droit d’aimer le foot et leur pays.

Pourquoi ?

Parce qu’ils sont communistes. Ben ouais.

C’est con pour eux, hein.

 

 

 

 

Rejoins les forces stonistes-léninistes

    sur Facebook

 

Partager cet article

commentaires

Ayrton 14/03/2012 20:04


Autant je ne suis pas moi-même pour le communisme, autant les reportages d'Arte sont parfois à mourir de rire. C'est surtout le ton de la voix off, le genre à dire sérieusement "La guerre froide
est un conflit idéologique"

Joseph 01/03/2012 12:51


Arte est une chaîne germano-allemande ouverte à l’idéologie capitaliste, souvent dans sa version anglo-saxonne, et traduite en français. Il faut
bien rééduquer cers coupeurs de têtes adorateurs de l’Etat-providence !


Pour la regarder il faut une grande réserve de patience et un décodeur idéologique.


 


Rendez-moi l’ORTF !


Vive Sarah Wagenknecht !


(http://blogs.mediapart.fr/blog/oliv92/181211/sarah-wagenknecht-lextreme-gauche-nouveau-relayee-par-les-medias)

paniss 01/03/2012 10:38


ah, camarade commpagon, te voilà revenu à la défense de tes idéaux!!!


plus sérieusement, je n'ai pas vu ce reportage et je te suis quand tu affirmes qu'Arte est contre le communisme (pas trop quand même) et le nucléaire (beaucoup même)


pour autant nul ne peut nier que le Vietnam a un gouvenrment communiste, avec un parti unique, des élections avec des partis communistes uniquement et une répression féroce de ceux qui
veulent s'opposer au régime non choisi librement pas le peuple vietnamien.
J'y était l'année dernière et je me garderai bien d'avoir un avis tranché sur la chose.


Mais j'ai pu remarquer plusieurs faits: les rares vientamiens avec qui j'ai pu discuter relativement "librement" ne portent pas le régime dans leur coeur: ils l'accusent de fraude, de
népotisme, de favoritisme et d'empêcher la libre expression;


par contre j'ai pu vérifier que les vietnamiens avaient une totale liberté de culte (j'ai même vu un temple dédié à Victor Hugo); le commerce est plutôt libre, en tout cas en apparence;
il est possible de circuler du nord au sud sans aucun contrôle; pas ou peu de policiers dans les rues. Bref, ce n'est pas l'enfer concentrationnaire que certains voudraient croire.


Pour autant, il est impossible de critiquer ouvertement le régime, de s'y opposer, d'avoir une vision historique autre que celle du PC, de sortir librement du pays (pour les vietnamiens
bien sûr). Bref, tous les ingrédients d'un régime communiste.


sans doute le reportage d'Arte est-il partisan. Mais tu auras remarqué qu'Arte se veut être une télé "différente", avec un brin prononcé d'intellectualisme orienté à gauche. Donc rien
d'étonnant à la tonalité du reportage...


En dernier ressort, il n'en reste pas moins qu'un régime communiste reste un régime dictatorial! C'est une réalité! Que ce soit à Pékin, à Cuba ou à Hanoï, la liberté de penser n'est
qu'un concept, rien de plus. 


Et ne me dis pas que c'est pareil dans nos démocraties, l'argument est usé. D'ailleurs, il ne t'a pas échappé que personne dans nos démocraties ne cherchent à s'exiler dans un pays
communiste. Ce n'est pas tout à fait la même chose dans l'autre sens. Et ne t'avise pas de me traiter de réactionnaire ou d'anticommuniste primaire, sinon, je vais te dénoncer à la cellule
Jacques Duclos de ton quartier!


Salut et fraternité, camarade compagon!

Moulmoul 29/02/2012 09:31


Trop fort ce Stoni ! Moi aussi j'ai remarqué les positions d'Arte sur le communisme !

Hubert 28/02/2012 19:55


J'ai vu ce reportage (pas en entier je me suis endormi) il était carrément naze.


En matière de leçon nos amis tetons feraient bien de relire leur propre histoire: pour éviter le communiste ils ont choisi (en 33) un régime qui à tuer des millions de personnes.


Qu'ils remboursent déjà la dette de guerre à la Grêce et qu'ils arrêtent d'acheter de l'électricité nucléair à la France (ils ont choisi: charbon (ou lignite) contre nucléaire le top pour les
poumons!).

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss