Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 13:24

 

 



La semaine dernière, je m'épanouissais, corps et âme, à la campagne. Moult expériences, pléthore d'aventures, maintes initiations, foultitude de péripéties, traversèrent mon chemin. Sexuellement, je m'initiai aux joies du triolisme. Mais je ne vous raconterai rien, sales petits ingrats de lecteurs. Pourquoi, vous récriez-vous, au comble de la rage et de l'amertume, voire du désespoir ? Pourquoi ? Parce que SEULES DEUX PERSONNES m'ont souhaité de bonnes vacances tandis que j'avais annoncé mon départ. Je suis véner. Oh oui. Je suis véner. Vous êtes je sais pas combien à squatter ici gratos, mais pas un bonjour ni merde ! Donc, je ne lâcherai que dalle sur mes merveilleuses vacances.

Enfin, si, pour le triolisme, c'est un mensonge – hélas. Je voulais juste vous appâter.



Fi.



Je vais tout de même vous narrer une anecdote.

En vacances, je pratique le cyclisme. Comme le reste de l'année d'ailleurs, mais davantage encore en vacances.

Faisant ainsi du vélo sur une route de petite montagne sinueuse, j'assistai à un effroyable spectacle.

Trois mobylettes et un vélo me doublèrent.

Jusque là tout allait bien.

Le vélo était conduit par un homme torse poil. Bon. Pourquoi pas. Mais les trois mobylettes étaient, elles aussi, chacune conduite par un homme torse poil.

Ouais.

Je sais pas.

C'était bizarre, quand même. Je veux dire, torse poil sur une mob, c'est un peu dangereux si tu te pètes la gueule. La route était une côte assez raide, les mobylettes allaient pas vite, c'est vrai, mais ça craint, je trouve.

Or, ce n'était pas fini.



Le cycliste torse poil se tenait à l'épaule d'un des cyclomotoristes torse poil, afin d'être entraîné par le moteur de la mob.

Ouais.

Euh, non.

C'est juste super dangereux. Je veux dire, le cycliste, il glisse, n'importe quoi, il va dans les roues de la mob, tu vois le tableau.

 

 

 




 

mobylette.jpg

 

En gros, ça ressemblait à ça. T'as vu comment je dessine trop bien.



 

 

 

 

mobylette-2.jpg

 

Et y'avait encore les deux autres mobs qui suivaient derrière, côte à côte.







Derrière ces trois mobs et ce vélo, suivaient des automobilistes. Ben ouais. Vu que la route était sinueuse, les voitures pouvaient pas doubler ce curieux cortège, faute de visibilité.



Et voilà.

Trois mobylettes torse poil, un vélo torse poil qui s'accroche à une mobylette, puis derrière cinq bagnoles, le tout à 30 km heure vu que les mobs ça peut guère pousser plus loin sur une côte.



Et moi, sur mon vélo, qui vois passer cela, abasourdi.



Je me suis demandé. Pourquoi. Pourquoi sont-ils torse poil ? Il faisait chaud, mais sans plus.

Pourquoi le vélo s'accroche à cette mobylette ? Pourquoi le cycliste ne s'est-il pas assis à l'arrière d'une des mobs, en laissant son vélo, qui visiblement, ne servait à rien ?

Peut-être le but de la manœuvre était-il de conduire le cycliste en haut de la côte ? Ouais. Chelou, quand même. Mais, dans ce cas, pourquoi y aller à trois mobs ? Une seule aurait suffi à tracter le vélo.

Pourquoi ralentir toutes ces voitures ?

Et, je sais pas, mais, pourquoi torse poil ?



Que vont faire quatre mecs torse poil avec un vélo en haut d'une côte ?



Dans quel but ?



J'avoue.

La raison objective ou intersubjective  m'a échappé.



Et j'ai vu s'évanouir au gré d'un virage cette procession moderne, caravane de l'absurde, défilé de l'insensé.



Longtemps, cela m'a hanté.

 

 

 



 

 

Rejoins ton ami Stoni

sur Facebook





Partager cet article

commentaires

Alouette 02/09/2012 16:59


Non, non, eux on venait de les plumer au baby-foot au café du village.


 


;- )

stoni 02/09/2012 15:07


c'était quand même pas toi et M. Alouette, parmi ces 4 mecs torse poil ?

alouette 02/09/2012 11:30


M Alouette et moi nous excusons de cette impolitesse impardonnable Stoni...Enfin presque, parce que même pas un petit signe de la main, même pas un petit clin d'oeil inisible  quand nous
t'avons croisé entre les 16ème et 17ème virages de l'Alpe d'Huez ! On t'a reconnu - enfin moi, pas M Alouette qui doutait :


_ "T'es sûre, c'est Stoni ?"


_ "T'en connais beaucoup des cyclistes qui montent l'Alpe le poing levé en chantant la triolite à tue-tête, la tête dans le sac ?"


 


Belle rentrée Stoni.

victoria 28/08/2012 11:11


Quand je pense que je t'ai souhaité bonnes vacances et que je n'ai même pas eu droit aux détails salaces

Jef 24/08/2012 16:00

Désolé Monsieur Stoni, je ne savais pas être autorisé à répondre à vos informations personnelles. Je n'ai pas manqué d'avoir une pensée pour vos bonnes vacances. Et bien, bonne reprise !

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss