Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 14:20

 

 

http://www.topito.com/wp-content/uploads/2012/12/anigif_enhanced-buzz-8200-1355940738-4.gif

les Editions Rue du Fromage :

what da fuck ??

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2011, j’avais reçu une proposition de service de presse d’un éditeur indépendant dont je ne citerai pas le nom aujourd'hui (je lui ai déjà tapé dessus une première fois, ça va). Nous l'appellerons Editions Rue du Fromage.

 

 

 

 

Un service de presse – SP pour les intimes – est un exemplaire d’un bouquin que l’on envoie gratuitement, avant sa parution, à des journalistes afin d’obtenir des petites critiques au poil.

 

 

 

Pour un éditeur, obtenir de la presse reste toujours un exercice difficile. Mais quand l’éditeur bâcle le boulot comme un tâcheron, c’est sûr que ça ne facilite pas les choses.

 

 

 

Par exemple, la mode veut que les services de presse soient aujourd’hui massivement envoyés à des blogueurs. Des blogueurs comme vous et moi, quoi.

 

Or, une critique sur un blog d’amateur ne remplacera jamais, en termes d’impact et de notoriété, une critique dans un grand média.

 

Je suis donc assez contre cette pratique de l’envoi des SP aux blogueurs. Evidemment, il est plus facile de récupérer une critique chez un blogueur que chez un journaliste. D’où l’intérêt soudain que les éditeurs trouvent aux blogs.

 

Si l’éditeur visait et les grands médias et les blogs, pourquoi pas ? Cela diversifierait les critiques et la notoriété du livre.

 

Cependant, dans la pratique, les éditeurs privilégient de plus en plus les blogueurs, car cela demande moins de temps, moins d’investissement, que pour convaincre un vrai journaliste. En gros : tu n’as pas besoin de payer un attaché de presse. Eh oui !

 

Pour l’auteur, n’obtenir que des critiques blogs n’a pas grand intérêt. L’impact en ventes est faible – sinon inexistant.

Il faut être conscient que, pour nous les écrivains, la presse est très importante : avec nos publications, elle constitue notre CV. Lorsqu’un auteur souhaite – ou doit – changer d’éditeur, il proposera son manuscrit avec un « dossier de presse » qui compilera les meilleurs papiers et interviews de sa carrière. Si un papier dans un grand journal impressionnera, un critique sur le blog « foudelivre.overblog.com » laissera au mieux indifférent, comme on s’en doute.

 

 

Voilà pour vous situer la chose.

 

Mais le pire, c’est quand les éditeurs arrosent les blogueurs de SP…. Sans même avoir pris le temps de sélectionner ces blogs avec discernement !

 

Regardez mon blog, par exemple : est-ce un blog de critique littéraire ? NON !

Alors pourquoi m’envoyer des foutus SP, je vous le demande ? Sinon par totale impéritie?

 

La première fois que les Editions Rue du Fromage m’avaient contacté pour me refourguer un SP, je leur avais ainsi répondu qu’ils feraient mieux de sélectionner les blogs, et que franchement, c’était n’importe quoi.

Mais ils m’avaient répondu : non non non, je me trompais, ils avaient lu mon blog qu’ils kiffaient trop sa race, ils ne m’avaient pas du tout contacté au hasard via un mailing de masse.

 

Bon, ok, pourquoi pas ? Je m’étais platement excusé.

 

 

Mais qu’ai-je reçu ces derniers jours dans ma boîte courriel ? La preuve que cet éditeur sélectionne mal les blogs où il envoie des SP.

 

 

 

De : éditeuruedufromage@éditeur.com  

 

A : stoni@stoni.com

 

Objet : Service de presse

 

Bonjour,

 

Nous sommes les éditions rue du fromage et nous sortons prochainement, le 14 février 2013, un nouveau livre :

 

Présentation du livre blablabla

 

 

Nous souhaiterions vivement vous envoyer un exemplaire en avant première afin que vous puissiez découvrir ce livre et, s'il vous a plu, en parler.

 

Seriez-vous intéressés pour le recevoir ?

 

Si oui, pourriez-vous nous communiquer une adresse (complète) où vous le faire parvenir ?

 

En vous remerciant par avance.

 

Bien cordialement,

 

Éditions rue du fromage

 

 

 

 

 

 

Ce à quoi j’ai répondu :

 

 

 

 

 

De : stoni@stoni.com

 

A : éditeuruedufromage@éditeur.com

 

Objet : Re : Service de presse

 

 

Putain mais vous êtes masos ma parole !

 

http://stoni1983.over-blog.com/article-proposition-de-service-de-presse-2-le-retour-de-la-vengeance-83264963.html

 

Au revoir.

 

 

 

 

Faut pas se foutre de la gueule du monde !

 

Lors de la publication de mon premier article sur les Editions Rue du Fromage – et donc sur les SP – beaucoup de lecteurs avaient été choqués par mon « mépris » envers les blogs.

 

Il ne s’agit pas de mépris, mais d’un simple constat objectif.

 

Je n’ai rien contre les blogueurs, j’en suis moi-même un. Les blogs de critiques livres, c’est très bien.

 

Mais le boulot d’un éditeur n’est pas de distribuer gratos le bouquin d’un auteur : c’est de le vendre !

 

Et je vous assure qu’en le refourguant aux blogs, l’éditeur n’agit pas en ce sens. Il fournit de la lecture à des particuliers aux frais de la princesse. Bon, tant mieux pour les blogueurs.

 

Mais tant pis pour l’auteur qui aimerait bien que son patron fasse son boulot correctement.

 

 

 

 

 

 

 

Le même blog avec plus de trucs mieux
sur Facebook

 

 

Partager cet article

commentaires

le boldu 17/02/2013 09:27


Bonjour Stoni, si tu ne l'as déjà fait, je te conseille de suivre et de lire le lien de kawazu un peu plus haut (à propos de son éditeur, qui n'est pas les Editions du fromage) - tu vas boire du
petit lait...

Cassandra 15/02/2013 12:01


Une alternative intéressante est l'envoi d'épreuves.


Je croyais que c'était ce qui se faisait pour la plupart des blogs

ludovic 14/02/2013 17:51


J'ai conservé mon opinion sur le sujet, telle que je l'avais exprimée en commentaire de ton précédent message à propos de cet éditeur.


Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi ces gens s'acharnent à te solliciter, alors que tu as clairement écrit que ça ne t'intéressait pas. Peut-être qu'ils aiment recevoir des coups de pied
aux fesses ? Ou alors ils ont tellement le béguin pour ton sac sur la tête qu'ils aiment autant se prendre des râteaux.


Finalement, peut-être que l'éditeur fait juste ça pour qu'on cause de lui sur un blog très fréquenté. Et si c'est ça qu'il cherche, c'est réussi.

Kawazu 14/02/2013 08:39


Aha.


J'ai bien rigolé en lisant ce post. Ce ne serait pas ma maison d'édition par hasard ? Cela ne m'étonnerait pas.


Personnellement je convie les blogueurs à demander mon livre au SP de ma maison dédition. Mais parce que je ne touche pas mes droits et qu'ils ne font absolument rien pour mon livre, donc plutôt
que de les acheter pour les revendre et ainsi leur faire gagner des sous sur mon dos je préfère que les blogueurs intéressés puissent l'avoir gratuitement. Ce n'est qu'un ou deux par ci et par
là, mais je trouve ça toujours mieux ! 


 


Après je suis totalement d'accord avec toi. Autant ne pas faire de SP du tout si c'est pour distribuer le livre à n'importe qui ! Si encore il y avait des sélections de blogs, mais là c'est
tellement flagrant...

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss