Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 21:53




Parfois, camarade lecteur, je me remets en question.
Mais si. (j'ai un certain goût pour la casuistique marxiste)

Et, me remettant ainsi en question, j'ai trouvé que je continuais à entretenir des mythes complètement réactionnaires. Genre, la beauté. J'ai déjà écrit tout un article pour dire que la beauté (humaine surtout) est totale réac. Mais tu parles. Je continue à faire comme si de rien n'était (normal avec un tel matraquage idéologique hé hé hé).


Récemment, j'ai écouté l'album Sea change de Beck. Et j'ai laissé le boîtier posé sur ma table. Je l'ai pas rangé. Non. Parce que dessus il y a la tête de Beck en gros, et elle me plaît assez, sa tronche.

Genre.

Je regarde le boîtier à peu près quatre-vingt-douze fois par jour et je pense « il est trop fort ce keum ».
J'entretiens depuis longtemps des mythes au sujet de Beck. Beck, c'est l'homme le plus fort du monde. Beck, il fait jamais caca. Beck, il élève des escargots dans des moellons mais les escargots ils meurent pas (oui car quand j'étais petit j'élevais des escargots dans des moellons mais ils mourraient tout le temps, c'était nul).

Il est grand temps de mettre un terme à ces errances : décapitons le mythe !

 

 

 

beckseachange.jpg

Le physique de Beck n'a rien à voir
avec mon vif intérêt pour cet homme

 

 

 

 

 

Le Mythe : Beck fait de la super bonne musique.

La Réalité : Pour tout jeune connard occidental colonisé par la « hypitude » américaine, oui, en effet, Beck fait de la super bonne musique. Enfin, à la fois, il pond toujours une ou deux chansons super bourrines par album, et donc relativement chiantes (genre « Black tambourine » ou « It's all in your mind »). Beck représente avant tout la Californie comme tout jeune connard élevé par des hippies en a rêvée : contre-culturelle, cool, décontractée, bohème. Ouais et mon cul c'est du poulet. Ça existe pas, ça. Ça existe plus. Et quand ça existait, ça conduisait fatalement à consommer de l'héroïne : LES GENS ATTENTION L'HEROÏNE A TENDANCE A COMME RALENTIR NOS ELANS REVOLUTIONNAIRES PROLETARIENS !!! Et puis l'héroïne ça a un peu comme tendance à tuer ceux qui la consomment. Non mais juste un peu, quoi.


 

 

 

 

 

beckhansen1.jpg

Non je n'ai jamais témoigné
le moindre goût esthétique
pour les crevettes blondasses

 

 

 

 

 

 

 

Le Mythe : Beck est un mec simple et sympa. Ça se voit sur les photos.

La Réalité : Beck est une crevette blondasse qui pèse à peu près cinquante kilos pour un mètre soixante-quinze. Ça lui donne forcément un air sympa. Même en Norvège, il passerait difficilement pour un modèle de virilité. Et il a pas l'air simple, il a l'air un peu malade, en fait. J'espère qu'il se drogue pas trop.

 

 

 

 

 

beckhansen2

Pfff comment il se la pète grave

genre trop normal je marche dans la rue

comme si de rien n'était

 

 

 

 

 

Le Mythe : Beck est un type débordant de talent, c'est fou, c'est un des derniers grands musiciens à faire des trucs toujours différents.

La Réalité : tu parles. Beck est un scientologue qui claque tout le fric que tu lui as filé en achetant ses disques dans des stages de scientologie.
Parce qu'il faut que je t'explique ce que c'est, quand même, la scientologie. Faut le voir pour le croire. C'est une religion créée par un mec bizarre qui écrivait des romans de SF et qui avait des relations chelous avec les enfants. En gros ça dit que les extra-terrestres vont venir chercher les scientologues le jour de la fin du monde pour les emmener dans un grand vaisseau spatial où un écosystème terrien sera recréé. Mais ça, le truc des extra-terrestres, c'est le clou de la religion. C'est le secret ultime. Tu n'es initié au secret ultime que lorsque tu as dépensé 1 578 477 dollars de stage. Donc tu dépenses 1 578 477 dollars pour lire un scénario digne de Steven Spielberg (et puis du Spielberg dernière période, pourrie quoi, pas les premiers films bien rigolos et bien efficaces, non!).

 

 

 

 

 

 

beckhansenpastop.jpg

Voilà une photo qui prouve
que le Mythe n'a pas toujours
été au top de la coolitude !
Aux chiottes le Mythe !

 

 

 

 

 

Le Mythe : d'abord Beck fait ce qu'il veut, c'est son problème s'il est scientologue, ça nous regarde pas !

La Réalité : ouais moi après tout je suis bien communiste, je ferais mieux de fermer ma gueule. Sauf que Beck, il dépense des tas de pognon pour ses stages (qui ont pour finalité d'apprendre le secret avec les Roswell, là). Et en vue de financer ces conneries, ben il fait le mercenaire de luxe et écrit des albums pour ceux qui sont incapables de le faire, genre Charlotte Gainsbourg. D'un côté ça casse le mythe, hein. Je sais pas. Moi j'ai rien contre Charlotte Gainsbourg. Mais je pensais que Beck, il était au-dessus de tout ça.
Ben non.

 

 

 

Donc voilà.
Je sais pas à qui je m'attaque la prochaine fois.

Mais là on lui a fait sa fête, à cette petite crevette californienne scientologue prétentieuse.

 

 

 

 

 

 

Une question ?
Envie de partager ? (ton argent, ton corps... non je déconne)
Retrouve Stoni sur Facebook

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mathieu 23/05/2013 02:08

Puisque personne n'a vraiment osé prendre sa défense, je me sentais un peu obligé...

De un, je trouves ça un peu injuste que tu dises (implicitement, peut-être explicitement) que sa musique c'est dla merde. Il y a vraiment de quoi d'intriguant dans son psyché-jazz-blues-country, autant à cause de la musique des paroles. Le mélange passé/moderne, la diversité des sons, la pluralité des instruments... Ça change de toute les merdes redondantes qui passe la plupart du temps à radio, le beat et tous les autres conneries du même genre (ce n'est pas un mythe). Aussi, les choix musicaux des uns n'est pas nécessairement celui des autres.. Je sais pas ce que tu écoutes d'habitude, mais ta critique musicale me convaincs pas une seconde. Dis moi, combien de composition de Beck as-tu écouté? Ce que je pense: T'as acheter un album (sur sa quinzaine), tu t'es dis Ark un faux hippie (il ne font pas de la bonne musique), tu l'as wikipediaté (évidemment), et t'as décidé de faire un article avec le reste de tes idéaux.. en tk! Je te fais remarquer que ton 3ième mythe n'a aucun rapport avec la «réalité» que tu lui donne. Un enfant de 5 ans l'aurait vu. Et pourquoi jugé le physique? Ce qu'il offre avant tout c'est sa musique, pas son corps. Il faut différencier l'oeuvre de l'artiste. Bref, je pense que c'est un texte bourré de préjugés.

Dans un deuxième temps, fuck la scientologie. Je downloads de lui tant et aussi longtemps que je ne verrais pas un article disant qu'il en est sortit. C'est une vrai business qui marche foutrement bien, presque mieux que celle monté par un criss y'a 2000 ans!

ET EN PASSANT:Pas besoin de traiter de «jeune connard occidental colonisé par la « hypitude » américaine» les personne qui l'écoute. Personnellement, je traite pas de foutu con aliéné communiste les personnes qui écrive des textes trop provocateur de gauche à mon goût. Tsé. Un peu de délicatesse. Ça fait juste plein de beaux mauvais mots qui donne une allure relativement crédible à toute personne qui en cherche un peu. Ça marche pour des ados excités par des documentaires anarchistes, mais pas vraiment avec des adultes qui se sentent insultés.

Stoni 23/05/2013 13:09

Mon Cher Mathieu,

ton adoration pour Beck est toute à ton honneur et je suis sensible à la loyauté que tu témoignes à ce charmant jeune homme.
Vois-tu l'article était à prendre au second degré. J'ai toute sa discographie et je me le taperais volontiers contre un mur ou dans un lit, si toutefois il était consentant car je n'encourage aucune forme de violence sexuelle.
De ce fait, cette attirance sexuelle que j'éprouve envers Beck m'a poussé, via un jeu subtil de sado-masochisme ô combien éculé, à le tailler dans ce texte que j'ai illustré de maintes photos flatteuses.
Quant au jeune connard colonisé par la hypitude américaine, je crains qu'il ne s'agissait de moi. Je suis réellement un connard colonisé par la hypitude américaine, je fais ce que je peux pour lutter contre, mais vois-tu, hélas, avec un tel matraquage idéologique !
Personnellement j'ai acheté tous mes CD de Beck car parfois je respecte le droit d'auteur, jeune scarabée.
Je te présente toutes mes excuses pour la confusion, cela dit tu es le premier à réagir de la sorte.

Bien beckellement,
Stoni

stoni 15/03/2013 16:56


entre temps, j'ai vérifié sa taille.


il ne fait même pas 1m75, mais 1m70.


crevette, va.

jelavaispasvuvenircela 15/03/2013 15:46


Merci pour cette remise en place, ton article, comment dire.....cela me fais plaisir de voir qu'à la course aux ovule, c'est toi, petit spermato qui a gagné car ton article ma mis une bonne
claque, continu, J'ecoute beck depuis ses debuts, mais la ! jelavaispasvuvenircela.


bonne continuation, garde ton cerveau ouvert

stoni 30/01/2012 13:20


Grâce à Stoni, tout est possible !

paniss 30/01/2012 11:59


voilà une nouveauté, camarade compagnon: un marxiste qui se remet en cause! et en plus un marxiste tendance stoni!!! C'est dinnnnngue....

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss