Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 17:14




Un jour, j'étais allé voir ma mère.

Je parlais du film Phantom of the paradise.

- Je me le suis mis hier soir. Comme j'étais tout seul, j'ai pu chanter en direct, je me suis éclaté, c'était génial. Même si ça fait la deux cent quarantième fois que je le vois...


Oui deux cent quarantième, puisque mes parents, quand nous étions petits, avaient enregistré le film en VHS. Avec mon frère et ma sœur, nous eûmes vite fait de jouer à Phantom of the paradise. J'étais le Fantôme, ma sœur Phoenix, mon frère... le chat de Phoenix ou le frère caché du Fantôme (il était trop bébé pour que nous lui donnions un rôle conséquent).

Bien sûr, je tombai amoureux fou du Fantôme, et lui vouai un culte païen. Je le dessinais partout. Mes buvards en étaient recouverts.

Sincèrement, je le dessinais plutôt bien.

Quand mes parents n'étaient pas là, nous nous mettions la VHS pour que ma sœur fasse « pause » sur un gros plan du Fantôme. Alors, je roulai un patin à l'écran de télévision.

J'avais huit ans. Déjà, c'était grave.


Ma mère m'écouta encore parler du film pendant dix minutes (j'étais très enthousiaste). Puis, elle observa d'un ton tout à fait naturel :

- La première fois que j'ai vu ce film, j'étais sous acide. On était allés le voir au cinéma, avec mon petit ami de l'époque... Tu sais, celui qui était dealer. Les couleurs dégoulinaient de l'écran. Les musiques sont rentrées dans nos corps. C'est marrant, parce que la musique, on avait vraiment la sensation qu'elle répondait aux couleurs.... On s'est tapé un trip formidable. Alors, on est allés le revoir plusieurs fois, toujours sous acide. Après, j'ai revu le film avec papa. J'ai été surprise de le trouver toujours aussi bien, à jeun. Tu reprends une tisane, dis ?


Ce qui m'a choqué, sur le coup, c'est qu'elle emploie encore le mot « papa » pour parler de mon père.







Partager cet article

Repost 0

commentaires

Oscar 05/03/2010 12:19


Le "bad trip" ressemble assez à un vulgaire cauchemar, si je comprends bien. Même sans accoutumance je m'en passerai donc, et en attendant, c'est les Grecs qui vivent actuellement un cauchemar
collectif à défaut d'hallucination, semble-t-il, et puis, cerise sur le gâteau, ces députés allemands qui leur proposent de leur refiler du fric en échange de la cession de leurs plus belles îles
("Du fric contre Corfou", titre "Der Spiegel" ou "Das Bild", je ne sais plus, mais ça fait assez imagé (sic), surréaliste et onirique sinon hyperréaliste radical, non?)
Au moins les gens de la rue là-bas semblent maintenant prendre conscience des enjeux de manière hyperréaliste aussi,en attendant que les autres suivent leur exemple: "guerre au capitalisme qui nous
fait la guerre" est un des slogans des manifestations actuelles: enfin!!

Pour l'écran, merci du tuyau: afin de connaître l'orgasme lors de mon prochain baiser torride que je donnerai à je-ne-dirai-pas-qui-na!, il faut donc juste un peu de patience: je ne me contenterai
ni de duvet ni même de poils mal rasés, il me faudra une barbe d'au moins deux semaines, sinon trois! Putain, pardon, gente dame, j'en bande, pardon, je me meurs de fine amor d'avance!!!

"D'amour, marquise, vos beaux yeux me font mourir!", "Le Bourgeois gentilhomme", pour le cas où tu tomberais sur ces lignes, cher Ostinato!

PS: grâce à toi Stoni je viens de découvrir la chanson "oui oui", putain, j'ai presque joui aussi, merci mon ange, comme quoi le paradis, émancipateur ou non, avec houris ou non, est accessible
sans LSD, maintenant c'est sûr et "scientifiquement prouvé"comme disent les pubs!


stoni 05/03/2010 10:42


Selon mes souvenirs précaires, l'écran est relativement tiède. Je crois que ça fait de l'électricité statique vis à vis du duvet que tu as sur le visage, mais rien en rapport avec l'humidité de ta
langue et de tes lèvres.

Quant au LSD, en effet ça peut être assez impressionnant, personnellement je ne m'y risquerai pas. Se jeter par la fenêtre, c'est possible, mais c'est quand même très rare.
Tu as plus de chances de faire "un bad trip" : au lieu de partir dans un délire plutôt agréable (les couleurs prennent la place des sons et les sons celles des couleurs, etc...) tu peux te sentir
poursuivi par des gens, en train de mourir, mort, etc...
tu n'as que rarement proprement dit des "hallucinations", mais c'est au niveau des sensations, perceptions sensorielles, que tout se joue.

le LSD n'entraine pas d'accoutumance physique, ce qui rend toute "prise d'essai pour voi comment ça fait" pas top dangereux non plus.


Oscar 04/03/2010 20:51


Ah, Stoni, un mot encore, à mon habitude, tu commences à me connaître: la tisane donnée à "papa" n'était pas trop acidulée, au moins? Si elle était juste à l'églantine ou aux fruits rouges, pas de
problème en principe....

Plus sérieusement, j'ai déjà été tenté par une expérience au LSD, mais quand on m'a expliqué que je risquais par exemple de me prendre pour un petit oiseau et de m'envoler par la fenêtre...
Remarque quand on est au rez-de-chaussée on peut tenter le coup, tu ne crois pas?

Par contre ta maman aurait dû payer un supplément à l'entrée du cinéma pour les effets spéciaux fantastiques qu'elle s'est procurés, elle a triché!!


Oscar 04/03/2010 20:37


Grave question: quand tu as roulé un patin à l'écran, l'électricité statique, elle a stimulé ou au contraire refroidi tes ardeurs? Ou alors ta langue n'a ressenti aucun grésillement? Ou picotement?
Bref, ça chatouille ou ça gratouille?
Peut-être aussi que ça change du tout au tout selon que la langue est très humide ou presque sèche?

Tu comprends c'est important de savoir si ça vaut le coup comme expérience existentielle! J'espère que tu t'en souviens avant de me lancer éventuellement à mon tour sur la bouche de... je ne te
dirai pas qui, na!!!


Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss