Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 13:38

 

 

http://www.copie-double.com/copies/le-brame-du-cerf.jpg

 

 

 

Plusieurs lecteurs m'ont demandé mon avis sur les sites – ou les blogs – qui proposent aux auteurs de mettre à disposition leur manuscrit afin d’être lus et corrigés par de gentils volontaires.

 

Il en existe deux sortes : des payants et des gratuits.

 

 

 

 

Concernant les sites payants.

 

Une chose primordiale :

 

NE LE FAIS PAS SI C’EST PAYANT

 

On m’a averti de l’existence de quelques gougnafiers, dotés de titres ronflants du genre « superviseur en écriture », « conseiller en écriture », qui proposent de lire et arranger ton manuscrit moyennant rémunération.

Vraiment, ne le fais pas, c’est juste de l’arnaque.

On peut très bien se débrouiller sans avoir à bourse délier.

 

 

 

Concernant les sites gratuits.

 

Où, en gros, tout est basé sur le bénévolat… par exemple ce site-là.

 

Pourquoi pas ?

 

Je ne suis ni pour ni contre, même si j’ai plutôt tendance à être contre.

 

Dans mon article où je donne de petits tuyaux pour améliorer son manuscrit, je dis qu’il est très important d’être relu par le maximum de personnes.

 

Voilà exactement ce que j’écris :

 

Le truc, ce n'est pas que vos amis vous fassent une critique littéraire. Ni qu'ils vous disent s'ils ont aimé ou pas. On s'en bat les couilles, qu'ils aiment votre roman.

Ce qui nous importe, c'est qu'ils lisent votre chef d'œuvre avec un point de vue extérieur ET REPERENT LES PASSAGES OU ILS N'ONT RIEN COMPRIS.[...] 

 

Donc, confiez votre manuscrit à vos premiers lecteurs en expliquant clairement vos motivations :

 

« Je ne veux pas que tu me dises si ça t'a plu ou pas. Je vais te demander de souligner ou d'entourer les phrases, les mots, les paragraphes, voire même les chapitres que tu n'as pas compris, ou qui ne t'ont pas paru clairs. »

 

Si vos lecteurs sont doués en orthographe et en grammaire, ils peuvent aussi vous aider en vous corrigeant.

 

 

 

Je maintiens mes propos à ce sujet, plus que jamais.

 

Le problème quand on demande à quelqu’un de lire notre manuscrit, c’est que le lecteur se sent tout flatté et veut jouer au critique littéraire, donner son avis, ce qu’il a aimé, ce qu’il n’a pas aimé, etc.

Mais nous, ça ne nous intéresse pas. Ce qui nous intéresse, c’est ce qui a gêné, ralenti, entravé, la lecture du manuscrit. Et bien entendu la correction des fautes de français si besoin est.

 

Sur les sites de relecture, je crains que la plupart des bénévoles ne s’inscrivent pour jouer au critique littéraire. A mon avis, ce sera très dur de leur soutirer seulement les éléments qui les ont ralentis dans leur lecture.

Tu risques aussi de tomber sur des profs de français refoulés ou des écrivains ratés, qui n’auront qu’une envie : te démolir ou te trouver plein de défauts (syndrome du jury « citoyen » des Nouveaux Auteurs).

 

 

 

Pourquoi j’insiste tant sur le fait qu’on se fiche de l’avis proprement dit des lecteurs ?

 

Je vais te donner un exemple parlant : le mien.

 

J’écris des romans qui ne sont pas forcément « grand public ». Beaucoup de lecteurs sont dérangés par mes livres, enfin, ils n’aiment pas, quoi. Je n’ai pas un style qui fait l’unanimité.

Pour mon premier manuscrit, je ne sais pas trop ce que m’auraient dit des « lecteurs bénévoles » trouvés sur internet… probablement n’auraient-ils pas été très emballés par ce que je fais… et pourtant j’ai été édité.

 

Cela est probablement le cas de beaucoup d’auteurs, de tous les auteurs. J’aime bien les bouquins de Philip Roth dans sa grande période (jusqu’à l'année 2000 je crois). Je le trouve vraiment très fort, c’est un putain de roublard malin comme un singe, qui t'emmène où il veut par le bout du nez. Mais il y a des tas de gens qui détestent, vu que ça parle souvent de cul de façon assez crue, qu’il a un style particulier avec des phrases plutôt longues (ça ne se fait plus trop aujourd’hui), que ses livres sont très épais avec ce que certains appellent « des longueurs », l’histoire met toujours un certain temps à s’installer...

 

Il y aura toujours des gens qui n’aimeront pas ce que vous faites.

 

Mais si on te balance ça sur ton premier manuscrit, de la part de types que tu ne connais même pas, bon, je ne suis pas certain que ça va te donner une grande confiance en toi…

 

Quand j’ai confié mon premier manuscrit à des proches, j’ai pu prendre le temps de leur expliquer que je ne voulais pas obtenir leur avis, que je voulais seulement qu’ils me signalent ce qui les avait ralentis. Quand on connaît les gens, on peut se permettre de bien les informer, de leur expliquer pourquoi on leur demande ça.

 

Avec des correspondants sur internet, c’est autre chose.

 

Mais si vous y tenez vraiment, faites-le, peut-être que ça vous fera du bien.

 

 

    A propos du site « comite-de-lecture.com », je suis très dubitatif quant à son utilité.

Dans leur présentation, les animateurs disent en gros : quand vous voulez être publié, les éditeurs vous refusent sans donner d’argumentation, mais nous, nous allons vous donner notre avis.

Oui, c’est bien, mais comme je l’ai dit plus haut, on s’en branle de leur avis. Je ne dis pas ça méchamment, je dis ça sincèrement. On s’en branle vraiment de ce qu’ils en pensent, ils ne sont pas éditeurs, alors qu’est-ce qu’on s’en fout ?

En outre, comme je l’ai souventes fois expliqué ici, vous vous trompez sur les motivations secrètes des éditeurs. Vous croyez qu’ils ne veulent pas vous dire leur avis sur votre manuscrit. Non ! Ce n’est pas qu’ils ne veulent pas, c’est qu’ils ne peuvent pas : ils n’en ont probablement lu que trois ou quatre lignes ! Comment voulez-vous qu’ils vous fassent une critique ?

 

Relisez bien mon article où je (ré) explique tout ça (pour la dixième fois au moins, mais bon c’est pas grave).

 

 

 

En conclusion, à mon humble avis, il reste préférable de t'adresser à des personnes de ton entourage. Ce sera plus facile de leur expliquer tes exigences sur leur relecture.

 

Ces sites me semblent être des solutions « de dernier recours » si tu ne trouves aucun volontaire autour de toi, ou si tu as cruellement besoin d’être rassuré sur ton roman (ce qui ne sera peut-être pas du tout le cas…).

 

 

 

 

Toi aussi, raconte ta life à Stoni

sur facebook

Partager cet article

commentaires

kelly 23/03/2016 11:09

bah moi je suis contente d'avoir un retour sur mes écrits, pas nécessairement sur mon style ou mon histoire, mais sur le reste et ... enfin bref, moi j'ai trouvé un site gratuit qui fait ça bien: http://www.secretwriters.fr/

Relecteur et écrivain 09/07/2015 22:06

Salut,
Effectivement je suis d'accord avec ton article. Je relativiserai seulement le caractère payant de certains relecteurs, en particulier les écrivains publics pour lesquels il s'agit de leur métier.
Cela peut souvent être plus simple que de demander à plusieurs personnes de son entourage;
Merci

Desestré 21/06/2015 15:59

Bonjour,

Les relecteurs professionnels ne sont pas tous des arnaqueurs. Simplement, il faut savoir à qui et pour quoi on s'adresse à eux. En ce qui me concerne, je ne fais que de la correction orthographique ou grammaticale mais aussi typographique. Je ne donne pas mon avis sur le roman... Là, la démarche serait différente. Il serait dommage de mettre le monde dans le même sac. La relecture est métier.

stoni 24/06/2015 14:30

Je parle de conseillers en écriture, superviseurs d'écriture, ou de sites de relecture.
Un correcteur est un correcteur.
Chacun est libre d'y avoir recours ou pas. Personnellement, ça ne me semble pas indispensable, mais si l'auteur a les moyens !

castel29 21/02/2015 14:39

Je ne vois pas pourquoi on devrait éviter les sites payants. Moi j'en ai utilisé un et si j'avais su, je l'aurais fait bien plus tôt que ça !
J'ai passé des mois à chercher des amis pour relire mon manuscrit. Entre ceux qui n'ont pas le temps, ceux qui traînent,ceux qui effectivement jouent au critique, et ceux qui ne voient pas les fautes...
ça a quand même permis de corriger des dizaines et des dizaines de fautes. Mais il y en avait encore. J'ai envoyé mon roman sur un site pro, Sus aux fautes en l'occurrence, et une semaine plus tard je l'ai récupéré avec... 1500 corrections ! Au moins, après ça, je pouvais être sûr qu'il n'y en avait plus du tout. Ou alors 2 ou 3, c'est-à-dire pas plus que dans les livres édités par les maisons d'édition les plus réputées. Donc un seul regret : ne pas l'avoir fait d'emblée !

lavigne 21/11/2015 21:12

Bonjour, peux-tu me donner les coordonnées de ton site de relecture et les tarifs stp?
Merci

stoni 21/02/2015 15:28

Merci de ton commentaire, c'est bien d'avoir un retour sur les sites payants.
Les avis que j'expose sur le blog ne sont que les miens et n'engagent que moi. C'est beaucoup mieux quand des lecteurs comme toi peuvent nuancer !

sam 04/08/2013 12:01

Pour tous les passionnés d'écriture => Un merveilleux petit outil gratuit pour détecter les répétitions involontaires dans les textes
REPETITION DETECTOR
Téléchargement sur
http://www.gaddy.fr/repetitiondetector/index.php


Le logiciel ne remplace pas votre décision mais il vous fait gagner un temps précieux en vous signalant systémétiquement toutes vos répétitions .Repetition Detector n'oublie aucune de vos répétitions et attire votre attention sur toutes (avec la fonction "mots voisins", vous pouvez même identifier des répétitions euphoniques disgracieuses de mots qui se ressemblent : utiliser, utilisé, utilisation, utile, utilisez, utilisant, etc)

Repetition Detector va bientôt être mis à jour et complété. Une version Repetition Detector 2 est en préparation et sera bientôt en téléchargement sur cette page :
http://www.gaddy.fr/repetitiondetector/index.php

avec entre autres les « features « complémentaires suivantes :

* Respect des mises en forme traitement de texte lors d’un « copier-coller »
* Possibilité d’effacer tous les surlignages avant rapatriement du texte d’origine
* Mémorisation et détection de phrases entières répétées (« tics d’écriture »)
* Recherche de mots précis (sur liste ou sur critère nb de lettres)
* Possibilité de cacher temporairement les répétitions déjà « traitées »
* Compatibilité Windows 8 et 9
* Nouvelle interface ergonomisée plus claire et plus confortable à l’usage

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss