Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 11:29

 

 

 

volvic-fixie-logo.jpg

 

volvic-fixie-slogan.jpg



 

 

 

 

Voilà quelques années, les rues de nos grandes villes ont accueilli les vélos dits à « pignon fixe », aussi surnommés « fixies » ou « single speed ». Nombre de braves gens étrangères aux subtilités du monde cycliste n'y auront prêté attention. De prime abord, le fixie est un vélo comme un autre. D'ailleurs, si le néophyte le remarque c'est parce que, bien souvent, il est peint de flamboyantes couleurs, jaune citron, rose fluo, et j'en passe.



http://fixielove.fr/wp-content/uploads/2012/07/globe-malarky-custom-fixie.jpg



Or, la caractéristique fondamentale du fixie échappe à l'honnête homme. Le fixie est équipé d'un pignon fixe.



J'explique.

Sur un vélo normal, nous avons plusieurs vitesses et plusieurs plateaux. Ça ressemble à peu près à ça.



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/47/Chainlength.jpg



Sur le fixie, il y a une seule vitesse et un seul plateau, si je puis dire.

 

http://fixielove.fr/wp-content/uploads/2012/07/chrome-pignon-fixe.jpg



En général, le fixie n'est pas équipé de freins. Pour t'arrêter, il y a différentes méthodes.

Voilà voilà.







Bon, jusqu'ici, pourquoi pas. Personnellement, je suis content de disposer de vitesses quand je circule en ville, surtout quand une côte s'offre à mes roues, mais, après tout, le masochisme est une tendance psychologique comme une autre.



Le fixie est souvent conduit par une sorte de hipster, c'est-à-dire de branché, qui, comme la plupart des branchés à vélo, fait n'importe quoi sur la route (grillage de feu rouge à gogo, doublage de voitures sur la droite, etc).

Pourquoi pas. Moi, je m'en fous. Si le hipster a envie de se faire écraser, c'est son souci, le penchant suicidaire est une tendance psychologique comme une autre.



Seulement, le fixie me posa très vite un problème. Un scandale honteux se cache là-dessous.

Le fixie est, dans la majorité des cas, un ancien vélo mutilé. Et pas n'importe quel vélo. De magnifiques vélos de course, plus ou moins âgés, de marque, de grande marque, de superbes machines, voire même des vélos en carbone, ont été amputés de leur pédalier, de leurs freins, et transformés en risibles gadgets pour citadins.

Quand tu aimes le vélo, quand tu pratiques le vélo, ce n'est pas acceptable.

Ô, pauvre cœur qu'est le mien ! Lorsque, voyant un fixie stationné, je décelai, sous la couche de peinture rose bonbon dont on avait honteusement enduit le cadre, le logo de la marque Bianchi, un fabricant italien de cycles dont le moindre modèle me fait rêver (et le prix aussi, d'ailleurs). Parfois, je reconnus un cadre en carbone dans ces pitoyables fixies. Un cadre en carbone, putain. Je veux dire, un cadre en carbone, c'est le top, le plus léger, c'est avec ça que tu caracoles dans les côtes. Pourquoi foutre un cadre en carbone sur un putain de fixie, un truc qui n'est décemment pas fait pour grimper des montées ?



Et voilà comment, sous le prétexte d'une mode états-unienne, le fixie amputa et assassina tant de beaux vélos qui auraient pu connaître une seconde vie de cyclotourisme et de promenade. Un crime dont, évidemment, personne n'a encore osé parler.

 

 

 

 

 

 

 

Le même blog avec plus de trucs mieux

sur Facebook





Partager cet article

Published by stoni - dans Définitions
commenter cet article

commentaires

rico raie 14/07/2015 00:01

le vélo est encore une dernière liberté qui reste. il y a de très belle réalisation des les fuxie qui dénaturé en rien le cadre .les vélos dont tu parles sont des conversions alors que la majorité des fixes dont des cadres pistes destiné a être sans vitesse renseigne toi un peu MERDE avant de dire un tas de conneries .désole mais tu es trop obtu pour aimer le vélo sinon tu apprécierais tous les bikes.je fais du VTT du fixe et un peu de route et j'apprecie tous les bike surtout acier .désolé mais post de merde RT sans intérêt.

stoni 15/07/2015 13:59

Bon, je vois que ce week-end vous m'êtes tous tombés dessus les fixards !
Ouais, j'avoue, c'était un article de pure mauvaise foi. J'assume.
Vous avez raison dans l'ensemble. Mais c'était aussi censé être un article à lire au second degré.

PS : cela dit je trouve que vous êtes globalement assez dangereux dans votre conduite.

Correction 13/07/2015 20:51

Y'a du niveau sur ce blog..
Vélo à pignon fix veut dire "vélo de piste" cela veut dire qu'on s'en tape de tes vélos de route et autre bicyclette de ta cave.. ce type de pratique defini des cadres avec une géométrie qui leur est propre, et leur standards (les pattes horizontales que tu montres sont des pattes d'un cadre de piste et non d'un vélo de route).
Intéresse toi un peu au sujet avant de tout mélanger et pendre un serment totalement ridicule.
Tu parle de conversions single speed qui utilisent des annéciennes cadres route, et qui passe d'une cassette de plusieurs vitesses a une seule, mais dans ça cas tu garde les freins, et oui parce que t'es en roue libre... Des vélo de piste/fixed gear on été utiliser par des coursiers dans différents pays pour une raison simple de robustesse et simplicité de leur construction ainsi que leur conduite. Ces vélos une fois sorti des vélodromes, les boyaux remplacer par les pneus on intégrer la ville ainsi le large public s'en est empare. Aujourd'hui les plus grandes marque Cinelli, look, bianchi (on dirais que t'as toujours rêve d'un bianchi) ont leur modeles de piste/fix avec le quelle tu peux y'alle sur un vélodrome ou au bouleau, donc on peut juste dire que la pratique du vélo à pignon fix a relancer la pratique du vélo en général, sa pratique et son économie. Mais on dirais que les puristes de ton genre s'en passe à côte de tout ça, tout comme de la pratique du vélo dans sa globalité.

Tom 13/07/2015 20:05

Ahahah, Faut-il être un ignare de la culture cycliste pour pondre un article comme ça ? L'avantage, c'est qu'au moins il fait bien rire.

Papa Noel 13/07/2015 20:02

d

Kiwi 13/07/2015 19:47

Voilà bien un poste de puriste du vélo.
Un vélo est un vélo, faut arrêter de les considérer comme des œuvres d'art. Ouvrez les yeux et voyez comment ces jeunes prennent plaisir à rouler sur des cadres qui ne sortent pas d'usine taïwanaise tout dans un style et rythme différent que votre roue libre et dérailleurs permettent.
Plutôt que vous focaliser sur l'objet (vous êtes pas un peu matérialiste dans le fond ?), vous devriez vous recentrer sur le pourquoi de ce qui les poussent à avoir ce type de pratique.
Votre vision du vélo et de ça pratique n'est pas la seule et unique. Apprenez des autres avant de râler de cette manière.

PS: même si ils sont mutilés, au moins ses cadres ne pourrissent pas dans une cave ...

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss