Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 14:40

 

 

 



Une jeune femme s'assoit en face de moi dans le bus. Je la regarde sans la voir, comme on regarde les gens dans le bus. Mais je pense en découvrant son visage : « la pauvre, elle n'est vraiment pas jolie ».


J'ai honte de cette pensée, en apparence incontrôlable, cependant contrôlée, automatisme de robot, automatisme de programmation, conformisme politico-mondain, conformisme petit-bourgeois.

 

« La pauvre, elle n'est vraiment pas jolie. » Le jugement est opéré. Péremptoire, dur, aiguisé par son aspect condescendant.

 

La pauvre, elle n'est vraiment pas jolie. Pas jolie, c'est faux. Elle n'est pas gracieuse selon nos critères, mais, tout compte fait, elle est jolie, elle est jeune déjà, elle est plutôt bien proportionnée, un petit corps dodu, cela va bien avec sa tête ronde, elle a l'air joyeux, elle est même heureuse, souriante – alors qu'elle est seule - et je me dis que je pourrais très bien tomber amoureux d'elle. Elle n'est vraiment pas jolie. Elle fait l'amour aussi bien qu'une autre, peut-être mieux encore.

 

Mais voilà. La pauvre, elle n'est vraiment pas jolie. Les traits ne sont pas particulièrement doux, les sourcils épais, d'accord, mais en quoi ai-je pensé qu'elle n'était vraiment pas jolie ?

Chez moi, nous sommes tous beaux. Je ne sais pas ou je ne sais plus ce que c'est, de ne pas être beau. A dix-huit ans, j'ai été casté pour porter des vêtements sur des photos de mode. En bon connard d'artiste, la thématique m'a toujours intéressé. La beauté. Le beau. Et en bon prétendu marxiste, je sais bien que la beauté est réactionnaire. Mais pour une femme, qu'est-ce que c'est, être beau, être belle ? Et pour un homme, qu'est-ce que c'est une belle femme ? Les femmes fatales m'emmerdent. La façon dont la plupart des hommes parlent des femmes m'emmerde aussi.

 

La belle, la moche, la grosse, la maigre, leurs corps ne leur appartiennent pas. La pute, le laideron, le cageot, l'anorexique. Corps honteux. Ils appartiennent à l'autre, aux regards, aux évaluations, aux insultes, aux moqueries, à la haine, à la jalousie, au machinal, aux traditions, au mode de production. A qui est ce corps. Ce corps qui aspire, ce corps qui ruisselle. Ce corps qui saigne, mais dont la moitié de l'humanité est promise à ne probablement jamais voir le flux menstruel. Un homme verra de la merde, de la pisse, du sperme, de la salive, du lait, de la sueur, mais il ne doit pas voir la serviette tachée de sang. Il ne doit pas non plus voir la pilosité. Corps secret, corps aux parties interdites. Qui se l'approprie, à qui le prête-t-on, à quoi dois-je le rendre.



Elle n'est vraiment pas jolie. Qui suis-je pour m'approprier son corps par le jugement ? Qui suis-je pour la plaindre ? Je n'ai jamais aimé entendre un homme dire avec assurance « c'était une très belle femme », quand le jugement n'est pas affectueux, ni gentil, mais froid, direct, supérieur, cruellement spontané.

« Elle est pas mal. »

« Elle est mignonne. »

Servitude volontaire.

Un peu décence, putain. Soyons révolutionnaires. Et fermons nos putains de gueules.







 

Une question ?
Envie de partager ? (ton argent, ton corps... non je déconne)
Retrouve Stoni sur Facebook

 

 





Partager cet article

Published by stoni - dans Définitions
commenter cet article

commentaires

Le petit tacos ! 11/08/2015 18:01

la beauté est esclave certes de la "vision sociale" mais elle l'est aussi de la perception propre à chacun ce qui en fait un sujet difficile à débattre à cause de sa forte relativité.
Après "juger" ou émettre une appréciation sur "la beauté physique" d'une personne ne signifie pas forcément un "jugement" comme présenté dans cet article, je pense qu'il faut bien différencier les deux. Un jugement implique l'application ou non (un faire savoir est nécessaire dans ce cas) d'un acte à l'encontre de la personne jugée, c'est la ligne qui différencie un jugement et une appréciation ou un avis.
Ces belles paroles impliquent quoi ? Elles impliquent qu'il est humain et normal d'avoir un avis sur quelque chose (c'est l'essence même de l'humain je dirais, c'est ce qui engendre le choix). Maintenant porter cet avis à la personne concernée est une autre histoire et un autre débat.

Donc et pour finir, "se dire" en regardant une personne qu'elle est moche n'a absolument rien de mal, même si cet avis est influencé par je ne sais quel "code" socio-culturel.

Mex

Ludovic 02/07/2012 21:18


Moi-même, je ne me sens pas très belle non plus.

clopine 25/06/2012 07:41


François Béranger est un expert en beauté féminine :


 


"La fille que j'aime c'est pas la plus belle


C'est pas la plus moche non plus
Seulement mystére et boule de gomme 
C'est pour celle la que j'me sens un homme
Quand j'la vois qui vient vers moi
Ca fait des frissons
Quand elle s'éloigne de moi
Je me retrouve tout con.

Dans son visage c'est merveilleux
Elle a une bouche et deux yeux
Et puis aussi un menton
Et un nez avec un front
A gauche une petite oreille
Cachée par ses cheveux
A droite une petite oreille aussi 
Cachée par les mêmes cheveux.

Quand elle est en pantalon
On voit son derrière tout rond
Quand elle met une robe
On l'devine c'est excitant
Et puis ses seins qui sont deux
Heureusement qui n'sont pas trois
Sans ça j'aurais pas assez de doigts
Pour jouer avec quand il fait froid

La ou c'est super-bon
C'est difficile à décrire
Les images les comparaisons
C'est vraiment jamais dans le ton
Autrefois dans une autre chanson
J'ai dit qu'elle avait un ventre
Comme une plaine à blé mur 
Mais ça f'sait agriculture

Surtout qu'maintenant dans les champs
C'est vachement mécanisé
On voit dans les plaines à blé
Des moissonneuses-batteuses-lieuses
C'est pas une chose à souhaiter
Qu'elle se trouve sous un engin comme ça
Il vaut mieux pour faire l'amour
Ce que la nature a prévu pour"


 


(...)


 


(quant aux règles, mama mia, rien que le nom déjà...)


 


 

stoni 23/06/2012 12:29


ben je referai un article sur les règles, j'aurais jamais cru que ça intéressait autant de monde !

stoni 14/08/2015 18:10

Je suis absolument d'accord.
Je suis toujours consterné d'apprendre qu'en France, il n'y a généralement pas de distributeur de serviettes hygiéniques dans les toilettes pour femmes, que ce soit dans les lieux publics ou sur les lieux de travail.
Comme si les femmes n'avaient jamais leurs règles.
Ailleurs dans le monde, comme tu le soulignes, c'est encore pire.

emi ser 11/08/2015 12:01

ca pourrait être intéressant.
Rien de plus banal et exceptionnel que les menstrues, socialement très mal vu (voir les blogs qui refusent les travaux d'artistes avec culotte sanglante, véridique). C'est même un problème majeur d'accès à l'éducation dans certains pays : faute de pièce d'eau, faute de protection, des jeunes filles n"osent pas (mal vu, dangereux) sortir de chez elles quand elles sont réglées. Pourtant c'est un marché énorme. Qui rapporte. Qui pollue grave.
Alors que zut, quoi, c'est pas comme si la plupart des AFAB (assignées femmes) pouvaient faire autrement merdre. 'Fin bref, ça a pas l'air comme ça, mais c'est un sujet ultra sensible et qui concerne jamais que la moitié de l'humanité.

Fernand Chocapic 23/06/2012 09:15


(Aukazou, il ne faut pas la lire en mangeant ses céréales)

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss