Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 09:19

 


 

 

Un jour, j'ai rencontré un bourgeois.

 

Un vrai bourgeois. Le genre qui habite à Neuilly-sur-Seine. Style, ça rigole pas.

 

Il était journaliste (entre autres choses...) et avait apprécié un de mes romans.

Nous discutâmes.

 

Au cours de la conversation, j'ai parlé marxisme-léninisme.

- Tu es communiste ?

J'ai acquiescé.

- Dans ce cas, Stoni, je vais te raconter une histoire. Moi, je suis un bourgeois. Mais je ne suis pas un très riche. C'est encore autre chose, les très riches. Des gens si riches qu'ils ne paient pas l'ISF, tu comprends ? Cela dit, j'en ai fréquenté, des très riches. J'ai assisté à un de leurs dîners, une véritable petite sauterie mondaine. Ce que j'y ai découvert, c'est que chez les très riches, il n'y a pas de frontières. C'est impressionnant, à voir. A ce dîner, il y avait un prince palestinien et un puissant homme d'affaires israélien. Naïvement, je les surveillais et redoutais un peu ce qui se passerait, si on les présentait. Mais personne n'a eu besoin de les présenter. Dès qu'ils se sont croisés, ils se sont étreints et embrassés. Puis, ils ont parlé business. Deux vieux copains. Et moi, je pensais au pauvre prolétaire palestinien, et au pauvre prolétaire israélien, en train de se tirer dessus, à la frontière de leurs territoires. Chez les riches, il n'y a pas de haine ni de guerre. La haine et la guerre, c'est bon seulement pour les pauvres. Vous avez échoué, vous les communistes. L'Internationale, ce sont les riches qui l'ont construite. Et elle fonctionne. Depuis très longtemps.

 

 

 

 

Sic.

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Hubert 05/12/2010 17:12



Un soir y avait 2 clodos dans le hall de mon immeuble: un qui se disait (en beuglant) prince de palestien et l'autre grand rabbin.


Et j'ai halluciné de les voir partager la même bouteille de rouge.


En bon bourgeois que je suis j'ai appellé la police pour qu'il les vire (les clodos c'est sympa mais bon...)



stoni 03/12/2010 12:43



@ Jojo : je crois qu'en poésie ou en écriture, ce qui compte, c'est de se faire plaisir. ça n'a jamais une grande utilité matérielle de toute façon...


Enfin tu sais, les gens de la haute, faut pas exagérer... Quant au Président, ben, ma foi, c'est vrai que j'ai un peu foiré mon coup.


 


Concernant les chaussettes.


Je m'asseois en tailleur, la paire de chaussettes disposées face à moi. je commence toujours par la droite (comme Zidane avec ses chaussures et la bouteille d'eau évian). je l'enfile, arrange le
talon pour ne pas que ça fasse de plis (sinon c'est désagréable je trouve). puis je fais la même chose avec la gauche.


 


Merci pour le lien j'irai voir ça dès que possible.



Jojo D. 02/12/2010 13:38



C'est à dire que plus le temps passe et plus je trouve qu'il n'y a aucun intérêt à griffoner des p'tits poèmes comme je le fais... du coup, j'ai tendance à ne plus rien faire.


 


Ajoute à cela le facteur cannabis, et la "productivité" en perd ses jambes... et on fait pas marcher les culs de jattes, hein ?


 


Quand je parle de connards, je parle des ceux de la haute.


 


Tu n'as même pas répondu à la grande question, comment mets tu tes chaussettes ?


 


Il parait que tu étais asses à côté de notre président dans son petit club du siècle ? Tu y as déposé une bombe ? Elle n'a pas pétée ? Mais pourquoi ?



alain 02/12/2010 11:45



Et les chaussettes ?



stoni 02/12/2010 09:52



Alors pour faire caca, je vais aux toilettes, je baisse mon slip et mon pantalon, je m'asseois sur le trône...


 


Euh c'est qui les connards ?


En tout cas je suis content que tu mettes de nouveaux articles/poèmes sur Virtual Niggers, pendant un long moment je m'y suis senti très seul...



Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss