Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 13:35

 

http://obscureinternet.com/wp-content/uploads/woman-soldier-kick-fail-Fail-Gifs.gif

 

Alors tu vois la guerre maintenant

c'est super marrant, on y meurt (presque)

plus et quand on se fait mal,

c'est juste qu'on a été maladroit !

 

 

 

 

 

 

Il y a trois jours, périssait la seconde victime militaire française de "la guerre au Mali".

 

Émotion et hommage républicain. Pourquoi ? Comment est-ce arrivé ?

 

Une armée. Environ quarante jours de guerre. Deux morts françaises.

 

 

Il y a dix ans, les États-Unis étaient le seul pays – à ma connaissance – qui exigeait de ses soldats qu'ils ne tombent pas au front.

 

Depuis, la mode s'est répandue.

 

Aujourd'hui, les pays riches vont à la guerre comme on ne va pas à la guerre. On mène la guerre qui ne tue pas ses soldats.

Une guerre avec des armes, des chars, des bombes, mais pas de cercueils.

 

Qui s'occupe de tomber, alors ?

Parce qu'il en faut bien, des morts, dans une guerre !

Les ennemis ? Les militaires africains ? Les civils ?

 

On ne sait pas trop.

 

Voici venue l'ère de la guerre propre, la guerre de libération, la guerre humanitaire, la guerre qui ne tue pas.

 

La guerre pacifique, en gros.

 

La guerre pour la vie. La guerre pour la paix.

 

Comme je l'ai écrit dans le titre de cet article, voilà qui nous donne un conflit idéal.

 

Je ne sais pas si, comme moi, tu essaies d'être hyperréaliste radical (je ne te le souhaite pas).

 

Mais, quand on essaie de l'être, on refuse toujours les concepts idéaux pour leur préférer la réalité brute.

 

Toujours.

 

 

 

 

 

Le même blog avec plus de trucs mieux
sur Facebook

 

Partager cet article

commentaires

ludovic 25/02/2013 18:57


Le combattant est un symbole, celui qui se bat pour sa patrie, pour une cause et même pour du fric. On ne peut pas s'en prendre aux symboles. "Dix soldats tués dans une embuscade" ou "les cinq
militaires captifs ont été exécutés", ça fait l'objet de grands communiqués. On ne peut pas laisser faire ça, même si ça fait partie des risques du métier. L'honneur doit être lavé. Vengeance !


Les civils emportés par les balles perdues (pas pour tout le monde) ou victimes d'une "frappe chirugicale" (les erreurs médicales, ça existe), ça suscite les regrets, voire les excuses de la part
des responsables.


Paniss rappelle à juste titre que les civils ont toujours payé la note. Même les survivants, qui doivent reconstruire, reconstituer... souvent après avoir tout perdu.

paniss 24/02/2013 10:22


depuis la nuit des temps, les civils ont été les victimes des guerres; pas de bombardements mais lors des sièges des villes, leurs prises; les civils étaient massacrés: "tuez les tous,
Dieu reconnaitra les siens": cela date du 13ème siècle, à Béziers... les civils étaient victimes des troupes: il n'y avait pas, ou très peu, de logistique; donc les soldats se payaient sur la
bête à coups de massacres, de viols, de pillages. Les gueres dites "modernes", celles du 20 ème siècle ont tué des civils par les bombardements, mais mieux organisées et plus disciplinées, elles
ne se payaient plus sur les populations civiles, même si bien sûr il y a eu des exceptions.


Cela dit, les guerres "zéro mort" est une invention sémantique propre à notre époque qui nie la mort. Mais un militaire qui s'engage sait pertinemment que non seulement, il est appelé à
tuer, mais qu'il peut lui ausi être tué. Et une guerre, où qu'elle soit et contre qui que ce soit, fera obligatoirement des victimes parmi les populations. 


La guerre est une saloperie, j'en suis bien persuadé, autant que quiconque, mais il faut mieux éviter de tendre la joue droite si on te gifle la gauche; parce que celui qui te gifle ne
s'arrêtera pas en si bon chemin... 

stoni 23/02/2013 09:44


Non, les civils n'ont jamais été aussi massivement touchés par les guerres que depuis les guerres du 20ème siècle. Guerre civile américaine - de Sécession - mise à part, et encore, cela
s'explique par le fait qu'elle est considérée comme la première guerre moderne parce que justement elle a touché les civils et qu'elle a fait appel aux armes modernes (premiers bombardements).


Je ne dis pas qu'avant la guerre de sécession aucun civil n'était touché par les guerres mais comparativement, rien à voir avec les guerres modernes ! le 20ème siècle a d'ailleurs été le siècle
le plus meurtrier de toute l'histoire de l'humanité.


 


Dans "l'âge des extrêmes" Hobsbawm expose fort bien le caractère nouveau des guerres modernes concernant les populations civiles.


J'ai trouvé ce document sur internet qui y fait un peu allusion :


le lien là

paniss 22/02/2013 22:45


de tout temps, de toute éternité et partout dans le monde, les civils ont été les victimes des guerres. Personne ne trouve ça normal, mais c'est la loi du genre. Ce serait tellement mieux
s'il n'y avait pas de guerres, mais de tout temps et de toute éternité, il y en a eu. Et le plus terrible, c'est qu'il y en aura encore. Plus le temps passe et plus je désespère de
l'humanité!

Michelle 22/02/2013 20:17


la guerre aujourd'hui, c'est exiger de "nos" soldats qu'ils survivent, mais fermer les yeux sur les morts civils.


normalement ce devrait être le contraire : c'est le soldat qui risque sa vie - c'est son métier ! - pas les civils ! tout est à l'envers et nous trouvons cela parfaitement normal.


 


Je trouve que ça résume bien non?

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss