Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 15:28

 


 

 

Dans les commentaires de mon précédent article, un dévoué lecteur m'adressait cette croustillante réclamation :

 

 

« Euh j'ais aimé ton article tout çà  mais je t'écris juste pour te confier ce grand moment d'émotion . Jeudi dernier au conseil municipal dans ma commune le leader de la liste d'opposition s'est déclaré favorable à la nationalisation des médecins .

Ce à quoi le Maire UMP a répondu que c'était là des " méthodes staliniennes "

 

Voilà comme j'étais sur la liste d'opposition je suis devenu moi aussi un " pur stal' style".

Je tenais à t'informer pour que tu m'envoie quelques conseils sur comment doit se comporter un "pur stal' style " dans le combat politique parce que je ne maitrise pas trop .

Amitiés camarade. 

Trofimov»

 

Eh oui, nous retrouvons là notre Stoni Saint-Bernard, Stoni Au Grand Coeur, Stoni le Généreux : voici ma réponse, cher Trofimov.

 

 

Dans un premier temps, je conseille à mes aimables et fidèles lecteurs de relire la définition du mot stal.

 

 

Maintenant, venons-en au point critique : comment se comporte un pur stal style ?

 

Trofimov, si tu es devenu un pur stal style, tu me feras déjà l'immense plaisir de signer tes correspondances, tes courriels et tes commentaires par : fraternellement.

« Amitiés camarade », non. Pas assez stal. « Fraternellement camarade », oui. Voire « Frat », formule abrégée dudit fraternellement.

 

Si tu souhaites expérimenter toute la stalitude de tout ton être, tu peux t'inscrire au Parti. Chose que je te déconseille au plus haut point. Mais cela te sera l'occasion d'éprouver dans ta chair la condition stal, avec son cortège de mésaventures, désillusions et anecdotes en tout genre.

Au Parti, en tant que stal, tu seras rapidement étiqueté et ostracisé puisque tu incarneras « la tendance du dogmatisme marxiste ». Ce à quoi tu es censé répondre : « LOL » ou « MDR ».

Un bon stal est un stal doué du sens de l'humour.

 

Le stal croit à la lutte des classes, au marxisme, donc au matérialisme dialectique et historique, deux concepts qu'il utilise couramment comme grille de lecture.

Si tu n'as pas envie de te taper toute l'oeuvre de Marx, Engels et Lénine, je te donne quelques tuyaux.

 

Le stal analyse tout par « production et consommation », « infrastructure et superstructure », « population et subsistances ».

Tu sièges au conseil municipal de ta charmante localité, et un débat s'engage sur les travaux prévus pour le rond-point qui s'élèvent à la coquette somme de 456 789 €. On te demande ton avis.

L'air inspiré, mais relativement détaché, tu articules : « Oui, de toute façon, population et subsistances ».

Les gens adopteront une mine interloquée et te prieront de répéter.

Là, tu as deux options.

Soit tu redis « population et subsistances ».

Soit tu empruntes une variante : « Ouais, ce que je voulais dire, c'est la dialectique de la production et de la consommation mise en œuvre, encore une fois. »

Et tu admireras les faces abasourdies de l'assistance.

 

En tant que stal, tu es censé remonter la lunettes des chiottes quand tu vas pisser ou même t'asseoir pour ne pas en foutre partout.

 

Si tu aimes être élégant, et te balades en costume, en cravate, en fringues à la mode, ou que sais-je encore, tu argumenteras en ton for intérieur : « C'est ce putain de fantôme de Pasolini qui m'oblige à bien me fringuer, ce connard qui était toujours dans des supers costards la classe ritale de sa mère. »

 

Le fantôme de Pasolini oblige tout bon stal qui se respecte à ne pas donner la main à son / sa partenaire dans la rue, la chose étant « tout à fait ridicule ».

Si ton conjoint(e) proteste et cherche néanmoins ta mignonne paluche, tu répliques en sifflant : « Pasolini ! ». Bien sûr il te faudra avant cela expliquer que le fantôme de Pasolini te suit et te surveille, étant donné que tu es un des rares représentants de l'avant-garde marxiste-léniniste contemporaine.

 

Le stal ne voit aucun inconvénient à regarder TF1, à manger chez McDo ou à mater un bon petit Bruce Willis quand le besoin le prend. Car « le problème n'est pas moral, ni qualitatif, le problème c'est l'organisation des rapports de production : qui consomme et qui produit. Et non pas : que consomme-t-on et que produit-on. Lutte des classes. Hyperréalisme radical. »

Bien entendu, si à la base tu n'apprécies aucunement TF1, McDo et Bruce Willis, tu n'es pas obligé de te convertir pour autant.

 

Tu transporteras toujours dans ton sac un exemplaire d'un livre des Editions Sociales, des Editions de l'Agence de Presse Novosti, ou des Editions en langues étrangères de Pékin.

Lors d'une réunion politique ou d'un conseil municipal, tu poseras ostensiblement ledit livre sur la table, afin que tout le monde soit mis au parfum et que les confusions sur son appartenance staliste ne soient plus.

 

Malheureusement, il te faudra te procurer ces livres sur le marché de l'occasion.

Car oui, camarade stal, ton ère est révolue.

Ton propre Parti ne veut plus de toi, c'est dire.

Tu es seul et isolé dans ta stalitude, et la plupart des gens de ton entourage te qualifieront de « dinosaure », de « sale rouge » ou de « fossile ».

Ce à quoi tu pourras répondre que tu as toujours été passionné par la paléontologie (d'ailleurs quand tu étais petit tu voulais devenir paléontologue, surtout après avoir vu Jurassic Park, puis tu t'es rendu compte que c'était un vrai métier compliqué, avec une dizaine d'années d'études, alors tu t'es sagement rabattu vers une autre orientation professionnelle).

 

Le vrai bon stal n'est pas sujet à l'emportement ou à la colère, surtout en réunion politique.

Tu es bien conscient que Marx était du genre à pondre un bouquin parce qu'il était super véner contre un gus (genre « Misère de la philosophie »), de même pour Lénine en pétard grave contre Kautski. Apprends d'eux !

Déjà que tu passes pour un fossile, mon conseil est de toujours garder ton calme et d'asséner tes petites piques par écrit, tels les grands Marx et Lénine.

 

Mais, Trofimov, je te trouve sur la bonne voie.

Réclamer la nationalisation des médecins est une requête des plus stal de chez stal. T'imagines le bordel, putain.

 

La dernière fois qu'en réunion on a parlé des salles d'injection pour les drogués, j'ai dit que j'étais pour la nationalisation du trafic de stupéfiants afin de rendre ces substances gratuites. Ben, on m'a répondu la même chose, sauf que ça ne venait pas de quelqu'un de l'opposition, mais d'un camarade. Juste avant que ledit camarade ajoute : « Complètement débile, nationaliser le trafic de drogues, et pourquoi pas le crack en vente libre ! ».

 

Bref.

 

Je te souhaite bon courage et reste à ta disposition.

 

Bien fraternellement,

 

Stoni.

 

 


Partager cet article

commentaires

stoni 12/01/2011 11:57



salut GQ,


bonne idée de mettre le lien ici. j'ai vu que chassaigne avait envoyé une adresse aux communistes où il dit qu'il veut maintenir sa candidature... ça chie des bulles !!



Réveil Communiste 11/01/2011 23:38



Pour les stals qui veulent un candidat communiste (stal si possible) en 2012, il est possible de signer l'appel d'Aubervilliers du 4 décembre pour une candidature communiste ici :


http://lepcf.fr/Une-candidature-communiste-pour


amicalement GQ



Trofimov 09/10/2010 20:04



Merci de cet article qui m'est presque dédié.


J'ai pris plein  de notes.


Je me permets de préciser que je ne suis pas ( encore ) conseiller municipal.


J'assiste aux séances juste parce que c'est plus intéressant que la télé.


Mais je crois que je vais pondre aussi un article sur le sujet . çà mérite.



Hubert 09/10/2010 06:54



http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Chassaigne


Franchement je comprend les craintes de Sarkozy



Hubert 09/10/2010 06:52



Il paraît que Sarkozy aurait assez peur d'un duo DSK / Chassaigne!


Chassaigne fait trembler jusqu'au plus haut sommet de l'Etat...



Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss