Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 11:27

 

 

 

Eh oui ! Etre communiste est un challenge quotidien. Surtout en 2012. Surtout en France. Si t'étais communiste en Chine, franchement, ce serait d’une banalité !

 

Mais t'es pas en République Populaire de Chine.

 

Alors moi, je dis, entre camarades, faut se motiver. Se donner des raisons d’être et des raisons de faire.

 

Parce que, 2012, c’est peut-être pas la super année chanmé pour les communistes (du moins ceux dont j’ai donné la définition là). Avec la présidentielle de la mort et le couronnement de Meulenchon par le PCF ! Woula ilou !!!

 

Voici donc mes cinq bonnes raisons d’être (encore) communiste en 2012.

 

 

 

1 / L’originalité.

 

Franchement, t'en connais beaucoup des mecs assez cons pour être communistes en 2012 (exceptées tes connaissances du Parti, évidemment) ? La réponse est sans doute : non.

 

La vanité est humaine et, chacun à notre niveau, nous recherchons des petits moyens pour nous distinguer. Pour certains, c’est l’acquisition d’un i-pad. Pour d’autres, la tenue vestimentaire ou la façon de se coiffer.

Etre communiste, ça ne coûte rien du tout, contrairement au i-pad ou aux fringues de chez The Kooples. En plus, ça se voit pas dans la rue comme ça, c’est genre discret la classe (sauf si tu portes un insigne avec la faucille et le marteau, mais personne ne t'oblige à le faire). C’est plus distingué, plus personnel. Le mec (ou la nana) fringué chez The Kooples, comment il est relou et vulgaire à comparé de toi, maintenant !

 

Bon, c’est vrai, le seul truc qui est requis pour être communiste, c’est d’avoir lu un minimum de Marx et Engels. Mais… si jamais t'as la flemme, tu pourras toujours compter sur Tonton Stoni pour te faire un résumé !

 

 

thekooples.jpg

 

 

2 / Un jour, grâce au communisme, on foutra plus rien.

 

Pour avoir (tout de même) fréquenté quelques uns des membres du dernier parti communisant de France, j’ai une certaine expérience en matière de « pourquoi tu es communiste ? ».

Sache-le, camarade lecteur, à cette question, la plupart des communistes se justifient par des galimatias altruistes, du genre « j’ai le respect de l’être humain », « je suis pour l’égalité entre les hommes » ou « nos vies valent plus que leurs profits » (ouais ça c’est plus trotskard, mais bon !).

En réalité, c’est des grosses conneries !!

Si jamais t'avais lu Marx un tout petit peu, tu le saurais, mais si t'as pas lu, je te ponds ici le résumé : en gros, le communisme permettra un jour aux travailleurs de vachement moins bosser !

C’est pour ça que je suis communiste, tout à fait personnellement.

En faisant bosser tout le monde (c’est un peu le principe du communisme), en optimisant et en rationalisant l’organisation de la production (efficacité plutôt que spéculations), ben mathématiquement, on travaillera moins de temps et on sera mieux payés.

 

C’est pas cool tout ça ?

 

 

3 / Si la RPC rachète l’Europe, tu seras grave bien vu.

 

Vu les crises économiques encore-pires-que-celles-qu’on-se-tape-depuis-quarante-ans annoncées, l’Europe et la zone euro sont en danger ! Pendant ce temps, la Chine populaire s’offre les Etats-Unis sur un plateau (en achetant massivement ses dollars), et, pourquoi pas, très bientôt l’Europe ? Et si nous basculions tous, d’ici une cinquantaine d’années, dans le giron chinois ?

Le commun des mortels tremble à cette idée !

Mais toi, puisque tu es communiste, tu n’as rien à craindre ! Les camarades chinois seront tout contents de te trouver en France ! Tu seras peut-être même directement propulsé à la tête de l’Etat, qui sait (puisqu’en 2044, tu seras le dernier communiste encarté en France) ?

 

Par contre, si tu croises le Dalaï Lama dans une sauterie mondaine, c’est vrai que tu risques d’être vachement moins bien vu, mais ce sont les risques du métier.

 

dalai.jpg

 

 

4 / D’un point de vue sexuel, t'assures à fond.

 

Cette assertion est basée sur une étude scientifique menée par moi-même sur un seul sujet qui est moi-même.

 

Je suis néanmoins en mesure de vous fournir d’excellentes preuves.

 

Un communiste fait souvent du sport. En effet, il entretient une nostalgie certaine pour les grands exploits olympiques remportés par l’URSS. De ce fait, il cherche, lui aussi, à son petit niveau, à cultiver son corps. La pratique du sport lui promet une forme certaine, aussi son partenaire sexuel en profitera.

 

Un communiste tend à vouloir s’émanciper des dictats réactionnaires de la beauté (j’ai bien écrit « tend à »). De ce fait, il est beaucoup moins complexé que les autres gens, et aspire à explorer sa sexualité sans tabou (sans déconner les Allemands de l’Est sont connus pour avoir été moins coincés au pieu – hélas je n’ai pas eu l’occasion de vérifier).

 

 

 

5 / Tous ces avantages additionnés, ça te donne un super potentiel drague.

 

Logique !

 

Tu es original, tu proposes la semaine de douze heures, tu es un bon parti en cas d’hégémonie mondiale sino-maoïste, et tu fais bien l’amour.

 

Que demande le peuple ???

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Ganang 04/08/2013 10:16

Bravo Stoni !
Excellent article, très intelligent et très fin. Plus que jamais d'actualité en août 2013 !

paniss 08/01/2012 11:27


Stoni, camarade compagnon, tu m'as convaincu (poil au cul): je vais adhérer au PC (poil aux pieds) et je vais de ce pas (poil au bras) prendre ma carte d'adhérent (poil aux
dents).


Et quand le camarade HU Jin Tao (poil au dos) achètera notre beau pays (poil au zizi) tu seras président (poil ou tu veux, poils aux yeux) et je serai (poil à la raie) ton premier
sinistre (poil au istre)...


ps: Stoni, pas de familiarité avec madame Clopine (Clopin a un fusil à pompe à bras et à vapeur)



(Clovis Simard,phD) 07/01/2012 18:01


Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-18. - THÉORÈME MELISME.-  LA RAISON D'ÊTRE DE L'ÂME.

stoni 07/01/2012 12:00


mais de rien, j'attends l'article avec GRANDE IMPATIENCE !!!


 

Joseph 06/01/2012 13:12





J’y ai bien songé mais le sujet est vaste et plus complexe qu’on pourrait le croire…


Il faut notamment prendre en compte :


-         les traits culturels des
régions qui composaient la RDA ;


-         l’influence des
différentes confessions religieuses ;


-         la pratique du
Freie Körper Kultur ;


-         les réformes socialistes
relatives au statut de la femme (Code de la famille, accès au monde du travail, contraception, etc.) ;


-         l’érotisme présent dans la
culture est-allemande ;


-         etc.


Merci Stoni ! J’ai maintenant le « squelette de mon article »…


 

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss