Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 17:43



 



Le dernier lauréat du prix Goncourt, Marie NDiaye, a déclaré avoir quitté la France après l’élection de Nicolas Sarkozy.

 

En gros, elle ne supportait pas l’ambiance.

 

Elle quitta donc la France pour se rendre en Allemagne, où elle semble résider.

 

Nous sommes bien contents pour elle, si elle se sent mieux.

 

J’ai toutefois une pensée émue pour les 90 % de Français, écrivains ou pas, qui n’ont guère le choix, et qui d’aventure aimeraient l’endroit où ils vivent, et qui supportent l’ambiance (peut-être aussi qu’ils n’ont rien à en foutre, ou qu’ils se sont habitués…).

 

Une camarade chinoise me dit un jour :

 - J’aime la France, mais je suis désolée pour les Français que leur pays aille sur une mauvaise voie, avec la droite.

Je lui ai répondu :

 - Bah, tu sais, on a survécu à trois invasions boches, alors je pense qu’on est capables de tenir le coup encore un bon moment.

 

Si l’avis d’un écrivain à 0,65 € vous intéresse, moi je dis que je préfère rester en France, parce que la déferlante anticommuniste due aux célébrations des 20 ans de la Chute du Mur en Allemagne, ça m’aurait cassé les couilles encore plus que le pauvre Sarkozy.

 

Et puis j’aime le vin, le camembert et le saucisson.

 

Rien ne vaut un bon gueuleton de gouerhs (pardon, de Français).

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stoni 17/06/2010 17:17



oui mais à Big Sur je pourrai chanter "just dont gooooo baaack to big sur !" des Thrills en haut d'une falaise ce qui a toujours été mon rêve, en fait.


 


moi non plus je fais pas la poussière toutes les semaines mais deux fois par an, quand même... tu prends un livre il est tout sale et même y'a des vers qui ont fait des trous dedans. c'est pas
bien ça.



alain g. cor 17/06/2010 12:08



Je sais, je sais, camarade "culturé" Stoni. Mais les hautes falaises de big Sur me paraissaient moins  propices à ton entrée en faveur américaine.  Concernant
la poussière, je suis bien obligé d’avouer que cette nouvelle me donne un regain de sympathie pour eux, n’étant moi même pas très adepte des tâches ménagères, et ayant  fini au
cours du temps par acquérir… comment dirais-je ?... une certaine considération pour la poussière… (aucun rapport avec Fante)… Mais tu as raison, l’hygiène et le nettoyage sont des
composantes essentielles de nos vies d’êtres humains, pour éviter le pourrissement, et je crois que Nietzsche a écrit de fort signifiantes pages à ce propos, dans son opuscule
« Pourquoi  je suis si génial ? », « Pourquoi j’écris de si bon livres ? », etc…(ecce homo)




stoni 17/06/2010 11:33



Oui camarade j'en suis conscient, j'ai vécu au Canada et je suis allé aux Etats-Unis. En effet nous n'avons pas de micro-onde, d'ailleurs une fois un canadien a voulu m'apprendre comment
fonctionnait un téléviseur... Nos femmes ne s'épilent pas sous les bras, font seins nus à la plage et nous sommes tous très sales.


Tu parles c'est eux les gros crados ouais. Dans la rue ils sont propres, je dis pas. Mais chez eux, quelle horreur. Ah cette tradition québécoise de poser DIRECTEMENT le fromage sur la grille du
frigo, sans emballage, sans coupelle, non non, il est posé là dans toute sa nudité, son indécence... J'ai appris à beaucoup des mes amis québécois comment on faisait la poussière (eux ils la
faisaient à l'aspirateur... deux fois par an). Et puis non seulement leur ai-je appris que je savais utiliser un micro onde, mais en outre, je leur ai enseigné qu'un micro-onde, ça se nettoie...


 


Big Sur et Berkeley c'est pas à Hollywood.


 



alain g. cor 17/06/2010 11:13



Ta définition de la culture française est un peu réductrice, camarade ; tu vas avoir l’occasion de t’en rendre compte si tu t’exiles aux US. Là bas ils te feront croire qu’en tant que
Français tu n’es même pas censé avoir de micro-ondes pour réchauffer tes plats tout préparés. C’est la dèche, les US. Et même en littérature, ils n’ont rien inventé de nouveau qui ne soit plus ou
moins inspiré par les vieilles cultures européennes : Philip Roth (dont tu es un amateur, je crois), Paul Auster, et auparavant Henry Miller sont de fervents admirateurs de la culture
française. Alors va pas faire ta Marie N’Diaye en allant t’exiler sur les hauteurs d’Hollywood ! (En ce qui la concerne, je ne critiquais que sa propension à donner des leçons de morale alors que
sa littérature me semble, quoique plesbiscitée par le Goncourt, assez peu liée au peuple)


 


 




stoni 17/06/2010 10:27



J'ai donné la définition de "gouerhs" dans les commentaires de l'article sur le foot.


 


Pour Marie N'Diaye, moi je pensais qu'elle se montait la tête un peu vite, mais bon. Elle fait ce qu'elle veut hein.


Si quelqu'un veut m'offrir l'asile politique à Berkeley, USA, ou à Big Sur, USA, c'est clair que j'y vais. je dis asile politique car je suis sûr qu'il y a des sections du CPUSA super stals. le
CPUSA ça rigole pas.


à la fois le problème c'est qu'il y a pas de camembert et de saucisson, à Berkeley. Ni de terrine de lapin. Ni plein de choses, quoi.


Par contre y'a des gâteaux aux carottes.



Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss