Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 21:48

 

 

Si les communistes avaient des couilles, cela ferait longtemps qu’ils prôneraient le retrait français de l’Union Européenne.

 

 


Pardonnez-moi l’utilisation

de cette expression éminemment

phallocrate

 

Si les communistes avaient des couilles, leur primordial argument serait le suivant :

 

« Il est hors de question que des représentants du peuple français siègent, dans la même chambre, au côté de ces officiels dealers de drogues que sont : les Hollandais. »

 

Oui, personnellement, ça me fait chier.

 

Avez-vous jamais échoué à Amsterdam ? Malheureusement, ce fut mon cas.

 

Je sais donc de quoi je parle.

 

Outre la curiosité si « typique et irrévérencieuse » qu’ont les Hollandais de vendre de la drogue en toute légalité, il faut leur reconnaître également un pitoyable sens de l’hospitalité, un manque total de politesse, un grand amour du communautarisme, un hygiénisme bêta et un écologisme douteux (à tendance dictatoriale).

 

Dans la petite ville carton-pâte d’Amsterdam, vous croiserez autant d’autochtones tirant une gueule de dessous de pied que de jeunes Américains en goguette, errant sous l’emprise des « paradis artificiels ».

 

Un point commun existe entre ces deux populations : elles sont claquées de pognon.

 

Ainsi, le Hollandais aime à pianoter sur son I-book, en exposition sur le porche de sa maison particulière haut standing, mollement avachi sur un pouf de designer, l’air vaporeux et important (alors qu’il surfe sur e-bay).

Mais, lorsque vous vous risquez à lui demander gentiment un renseignement, le Hollandais vous envoie chier dans un anglais impeccable (bien accentué et tout) :

 - Don’t you speak deutsch ?

Comprenez : parlez-vous néerlandais ?

Vous l’avez vexé.

Vous vous excusez, répondez que non, vous ne parlez pas néerlandais, d’où votre recours à l’anglais.

Le Hollandais vous assène alors :

 - Speak Deutsch, you’re in a fucking deutsch country, you fucking asshole.

Bien sûr, vous rétorquez une insulte en français, et partez.

 

Une autre interaction possible avec les Hollandais se déroulera aux abords de leurs adorables pistes cyclables.

Je posai un jour mes pauvres orteils sur la bande délimitant la piste du trottoir.

Un cycliste passa en montrant mon pied du doigt, criant :

- Look !

Une foule menaçante me mitrailla du regard, jusqu’à ce que je retirasse les orteils incriminés de la bande.

Remarquez que, pour exprimer son écologisme dictatorial « respectez les vélos ou je vous tue », le Hollandais ne renâcle pas à utiliser l’anglais.

 

Je ne parlerai même pas du bordel géant légal du Quartier rouge, puisque je n’y mis point le pied (pas plus que je ne le mis de nouveau sur les bandes des pistes cyclables).

 

Marx, dans le Capital, parle beaucoup des Pays-Bas, en rappelant qu’ils furent le berceau de capitalisme (ceci explique cela).

 

Mais mon pote Jean-Jacques Rousseau sut résumer l’affaire en deux phrases :

 

« On dit qu’en Hollande le peuple se fait payer pour vous dire l’heure et pour vous montrer le chemin. Ce doit être un bien méprisable peuple que celui qui trafique ainsi des plus simples devoirs de l’humanité. » (Les Rêveries du promeneur solitaire)

 


Bref, si les communistes avaient des couilles…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stoni 14/07/2009 16:57

Je ne sais point ce qu'est le "porno champêtre".

Mais hélas je devine (peut-être mal).

Lealf 14/07/2009 13:25

Pi en plus ils nous ont envoyé Dave. Et ça c est pas cool du tout. A decharge, ils ont inventé le porno champetre.

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss