Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 15:25



le-fbi-a-ferme-le-site-megaupload-10627613tmjbq 1713

 

 

 

 

 

En ce jour du 219ème anniversaire de l'exécution du gros Louis Capet, je me sens obligé de procéder à un véritable mea culpa.

Quelques mois auparavant, je surpris mon aimable et fidèle Aniki (c'est mon mec, pas mon chien – cela dit il est réellement aimable et fidèle) devant l'ordinateur. Il était en train de remplir le formulaire de contact d'un site d'agence immobilière. Je fus pour le moins surpris :
 – Mais euh c'est nouveau tu veux acheter un appart ???
 – Non.
 – Bah alors kestu fous ???
 – Je fais de fausses réponses à des annonces de ventes d'appartements sur Paris. Je fais croire que je suis intéressé pour que les agents perdent du temps à rappeler quelqu'un qui n'existe pas. Surtout je tape des messages mi-ironiques mi-sérieux. Regarde, je vais te lire celui-là : très intéressant ce 30 m² à 400 000 €, une véritable affaire ! C'est de l'humour. J'essaie de lutter avec mes maigres moyens contre l'inflation immobilière et la spoliation de la classe laborieuse.
 J'en restai pantois. Passée la stupéfaction, j'éclatai de rire :
 – Mais c'est n'importe quoi putain !
 – Quoi ?
 – C'est ridicule ! Comment tu fais comme les Anonymous, là ! Vous faites des petites actions sur internet alors que la vraie lutte, la vraie guérilla, dois-je le rappeler, c'est l'entrée dans un parti d'avant-garde marxiste-léniniste pour aboutir à la collectivisation des moyens de production et...
 – T'es en train de parler du PCF, là, ou tu déconnes ?
 – Ouais, bon, d'accord, le PC c'est pas tout à fait ça, mais normalement ça devrait l'être !
 – Moi j'aime bien les Anonymous et je le soutiens !
 – Pff ! C'est une attitude typiquement gauchiste, apolitique et, quelque part, profondément réactionnaire !

Voilà en quels termes, à l'époque, je désignai les Anonymous, sale petit communiste arrogant que j'étais.

Et depuis hier...

Hier, le FBI interdit l'accès à Megaupload pour tous les internautes du monde entier. Ben ouais. Le FBI, ils ont que ça à foutre, genre. C'est sûr que les trafics de drogue et les trafics de personnes, à côté, c'est vachement moins important.
Pour ceux qui ne connaissent pas, Megaupload était un site où l'on pouvait entre autres voir en streaming, donc en direct sans téléchargement, des films et des séries.
Autant t'avouer du cash, camarade-lecteur, que Megaupload, c'était toutes mes soirées. Les Tudors, Sons of anarchy, Glee, Columbo, Lie to me... Toutes ces séries que je suivais ! C'était toute ma vie télévisuelle – je n'ai pas la télévision.
J'ai aussi pu découvrir de grands films soviétiques en streaming : Moscou ne croit pas aux larmes, Tchapaïev, Opération planète terreur, L'enfance d'Ivan, etc.

Et là, d'un coup, à cause du putain de FBI ? Plus rien ! Plus de séries !

J'étais estomaqué. Désespéré. Je errai dans les rues, sans plus de repère ni de confiance en la vie.
Ok j'exagère un peu. N'empêche ça me faisait grave chier.
Et là, j'apprends que les Anonymous du monde entier ont riposté, bloquant les sites de la justice américaine, du FBI, et même de l'Elysée (Sarkozy s'étant « réjoui de la fermeture de Megaupload »).
Le soir, Aniki rentre du travail.
 – T'as vu pour Megaupload ? fais-je, aux abois.
 – Ouais...
 – Ah ça fait chier putain de sa race !!! J'aurais trop aimé aider les Anonymous dans leur riposte pour...
 – Ah bon ? C'est nouveau ? Tu soutiens les Anonymous, maintenant ? Je croyais que c'était de l'infantilisme gauchiste ? Ou que c'était profondément réactionnaire ?
 – Euh ouais mais... Je veux dire, le matérialisme historique, c'est aussi savoir s'adapter aux changements de paradigmes, enfin, sérieusement, j'ai dû réviser mon analyse marxiste que...
 – Ce que t'es en train de me dire, en fait, c'est que tu admets que t'as dit des grosses conneries sur les Anonymous par le passé, hein ?
 – Euh... Ouais... Mais de toute façon, ça règle pas le problème de ce qu'on va regarder ce soir !
 

Donc voilà.
Je présente officiellement toutes mes excuses de communiste stalinien borné et méprisant aux Anonymous. Les mecs je suis désolé. J'admire sincèrement ce que vous avez fait hier.

Enfin, faut quand même aussi bien voir que le problème de la propriété intellectuelle, ça serait vite réglé si on passait au communisme de la propriété intellectuelle, non ?
Je sais pas.
Je dis ça comme ça, hein.

Je veux pas faire de propagande, surtout.

 

 

 

Retrouve Stoni sur Facebook

 

Partager cet article

commentaires

paniss 30/01/2012 11:56


je viens de lire le commentaire d'Hubert et je suis scandalisé: il n'a jamais été question, ici comme ailleurs que les artistes ne soient payés à rien faire. Il est question justement
qu'ils soient payés en fonction de ce qu'ils créent, de ce qu'ils font; et quand leurs oeuvres sont piratées sur le web, et bien cela n'est pas normal car leur travail n'est pas payé du tout.
Quand on télécharge illégalement, sans payer, et bien qu'on le veuille ou non, on prend le pain des artistes: c'est une réalité qu'on le veuille ou pas. Et ce ne sont pas les discours pseudos
libertaires des uns ou des autres qui changera cette réalité.


Quant à ceux Hubert que vous accusez - sans l'écrire- d'être des profiteurs du systèmes, des assistés comme disent ces messeiurs dames qui nous gouvernent, et bien ne croyez vous pas
qu'ils préfèreraient bosser à l'usine ou ailleurs; mais pour cela faudrait-il encore qu'il y ait des usines ou des entreprises qui puissent leur filer du boulot; et croyez vous que l'on puisse
vivre décemment avec un RSA ou des indemnités de chomage? Renseignez vous à ce sujet et vous verrez que ce n'est pas possible. Déja qu'avec le SMIC (1100€ net/ mois à temps complet) c'est pas
évident... Et puis interrogez vous sur le fait que les restos du coeur et d'autres assoc distribuent des millions de repas chaque année et dites nous si c'est bien normal.
Sans vouloir vous conseiller, il serait bien de réfléchir un peu, de temps en temps!!!

Capitaine 29/01/2012 17:56


Je viens d'apprendre que le FBI avait décidé de fermer megaupload alors que la plateforme était justement à quelque jours du lancement d'un forfait de téléchargement légal et à bas prix...

Hubert 28/01/2012 17:37


Pardon d'être un peu réac. mais la notion de "pauvres artistes" me fait bien rire.


De quel droit "l'artiste" est-il un être tellement supérieur qu'il doit vivre dans des règles différentes des autres personnes?


Pour un "non artiste" il faut travailler pour vivre et s'il le "non-artiste" ne travaille pas il ne touche rien.


Pourquoi les "artistes" auraient le droit de vivre sans travailler? Si le produit de leur travail ne rapport rien en terme d'€ et bien ils ont qu'à avoir un "vrai" travail et faire leur "passion
artistique" à temps perdu.


Dans la plupart des pays où j'ai vécu, cela marche comme cela et la créativité est largement meilleur à ce que l'on trouve en France où nos gentils artistes bourgeois se glaussent entre eux
d'être les meilleurs et que le bon peuple (qui payent pour leur mode de vie) n'est qu'une bande d'ignare qui vote à droite.


Les vrais voleurs - au delà des producteurs - sont ces gens qui touchent le RSA, chômage, intermittence - tout cela car ils préfèrent ne pas affronter la vrai vie, aller à l'usine, mettre les
mains dans la graisse.


L'Art ne nourrie pas à ma connaissance. L'Art en France est un art d'Etat à force de subvention et d'aides diverses (CNL, CNC,... autant d'institution pour planqués).


Aller faire un tour en Europe de l'Est, aux USA, en Amérique Latine: là-bas il y a des vrais créateurs qui ne passent pas leurs temps à pleurer sur leur sort et qui vivent entre petits boulots et
création - et qui ne se prennent pas pour des "êtres" d'un intêret supérieur.


Ce n'est pas demain en France que l'on trouvera un Beck, Beatles, De Niro, Spielberg,...

Ludovic 28/01/2012 14:42


Paniss a très bien exposé le problème. Pauvres artistes !

paniss 27/01/2012 17:26


que voilà un débat intéressant!!!


mais faire du téléchargement illégal au prétexte de ne pas vouloir engraisser les multinationales relèvent de l'incantation!


un exemple parmi tant d'autres: vous connaissez je suppose le cinéma italien des années 70-80: excellent à tout point de vue. Là-dessus le Berlusconi arrive avec ses chaines à péage qui
passent les dit films à la télé, à peine sortis sur les écrans! Quoiquisepasse?  Le cinéma a disparu vite fait bien fait because plus de spectateurs dans les salles obscures, donc plus de
sous pour les producteurs, les réalisateurs et les acteurs. Et donc plus de cinéma italien.


A moyen terme, c'est ce qui risque de se passer avec la musique, les livres, le cinéma. Parce que effectivement si on peut pirater un bouquin sur le net ou voir un film gratos sur le net,
plus besoin d'acheter le bouquin ou d'aller au ciné. Ou pour dire autrement: on assèche la source et donc petit à petit, il n'y aura plus d'eau. CQFD!!!


Quant aux multinationales, ne pas se faire de soucis pour elles: elles ont de la ressource et dès qu'elles verront qu'elles gagnent moins de sous, elles iront voir ailleurs. Ce qu'elle
font d'ailleurs!


Alors, effectivement, j'ai l'air du vilain "qu'est contre les d'jeunes" et autres conneries du même style. Sauf que, sans vouloir jouer les Cassandre, d'ici quelques années, nous n'aurons
plus que nos yeux pour pleurer parce que nous ne pourrons même plus nous indigner dans la mesure où c'est nous qui aurons voulu ce qui nous arrive!!!! 


le web est en train de devenir une jungle: chacun y est libre de faire et dire ce qu'il veut. Sauf que cette jungle là ressemble plus à un poulailler où tout le monde jouit des mêmes
libertés: le renard comme les poules. La comparaison n'est pas de moi, hélas, mais elle veut bien dire ce qu'elle veut dire. Question subsidiaire: de quel côté se situent les partisans de la
"gratuité" sur le web? des renards ou des poules???

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss