Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 14:19

 

 

 

Dimanche soir, veille de rentrée.

Deux options s'offrent à toi. Le déni ou la déprime.

En grand courageux devant l'éternel, j'avais opté pour le premier.

Tout compte fait, ce fut un bon choix.

 

Après cinq semaines d'arrêt maladie, je suis retourné au boulot.

Prendre les transports en commun. La lumière aux néons-boucherie grise les visages. Les mains tendues pour s'accrocher, ici, là, au milieu du bus bondé. Les conversations écoutées à la dérobée. Les yeux qui se ferment. Le journal gratuit froissé par terre.

J'avais oublié.

 

Je me levais vers six heures, puis je me recouchais. Je traînais. Je lisais. Je me prenais de longs bains. Depuis des années, je ne m'étais pas baigné. J'avais oublié, à quel point c'est simple, agréable.

 

Maintenant, c'est le transport collectif du bus, du train, du métro, de tout ce que vous voulez. Les populations se déplacent, ponctuelles, au gré du Capital.

C'est beau, le salariat.

Quand je vois les gens dans les transports en commun - à l'heure, disciplinés, organisés, comme moi d'ailleurs – je pense toujours que nous avons bien du mérite, nous les travailleurs.

 

Attendre le bus. Regarder l'heure. Sortir du métro. Marcher vite.

Je n'étais plus de ce monde, je ne veux pas tellement y revenir.

 

Dire bonjour. Bonne année. Mon remplaçant intérimaire a merdé. Ah bon. Ok. Y'a tout ce boulot à rattraper. Je le ferai. Bien sûr, que je le ferai. On va tout recommencer.

 

Bonjour Monsieur. Bonjour Madame.

Signez là s'il vous plaît.

Où est-ce que je dois le déposer.

Où est-ce que vous voulez le ranger.

Il faut bien penser à les vouvoyer.

Je suis pressé, Monsieur.

Je suis ravi, Madame.

C'est tout, je vous remercie.

Au revoir.

 

Au revoir.

 

Un instant, la nostalgie de la couette.

 

Au revoir.

 

Un instant, la nostalgie d'être ailleurs.

 

Au revoir.

 

Au revoir.

 

Au revoir.

 

 

 

Toi aussi, rejoins ton ami Stoni

sur Facebook

 

Partager cet article

commentaires

stratus cajun 12/01/2014 18:54

Bouhouhou ! Ça sent surtout le rabat-joie !
"ne me quitte pas, mais si tu me quittes, je m'achèterais un canaris, je l'appellerais Lili, on mangera des spaghettis et on sera heureux toute la vie, nanananana !"

Lucie 10/01/2014 13:42

Oh bon sang, non seulement j'adore le blog mais en plus les gens qui commentent utilisent des boules de bain Lush et lisent Calvin & Hobbes! C'est le nirvana ici...

Stoni 12/01/2014 07:10

Tu as raison pour les boules de thermes : en outre, elles provoquaient plus de 2500 morts par an, dues à des accidents de thermes.

Théophile 11/01/2014 19:11

Calvin & Hobbes, d'accord, mais les boules de bain, c'est clairement un signe de décadence avancé.
D'ailleurs saviez-vous que la chute de l'empire romain d'Occident a été provoquée par l'utilisation abusive des boules de bain ? (on appelait ça les "boules de thermes" à l'époque)
Les barbares, eux, n'en utilisaient pas. Méditez là-dessus.

Stoni 11/01/2014 13:35

En vérité, le véritable nirvana serait que Lucie épouse Stratus Cajun et que Stoni célèbre la cérémonie.
Je crois que là nous ne pourrons pas faire mieux.

stratus cajun 09/01/2014 21:49

"Je me levais vers six heures, puis je me recouchais. Je traînais. Je lisais. Je me prenais de longs bains. Depuis des années, je ne m'étais pas baigné. J'avais oublié, à quel point c'est simple, agréable".

Très Cher, il faut que tu remontes dans ta baignoire avec les boules de bain de la maison LUSH - des produits naturels non testés sur les animaux. Tu vas te sentir nettement moins morose grâce aux couleurs pétillantes et à l'odeur délicieuse de la chose ! A la sortie, tu seras une vraie petite bombe de bonne humeur et de joie de vivre même après ta journée de boulot et les transports en commun abrutissants ! Le produit est un peu cher, mais crois-moi ça vaut le coup d'investir même pour ta nature anti enrichir l'entreprise capitaliste. J'espère que tu as lu toute la série des "Calvin et Hobbes" durant ta convalescence "chicots en déroute". Si ce n'est pas le cas, tu sais ce qu'il te reste à faire : va à la bibliothèque en chercher un exemplaire pour combler tes lacunes comic strip ! Allez, vive la vie !

victoria 06/01/2014 16:17

Tiens camarade. Pour la fille qui dit "ah ben je rentre pas, j'ai pas envie d'y aller d'ailleurs" à la fin
http://www.youtube.com/watch?v=ht1RkTMY0h4

Présentation

  • : Le blog de stoni
  • Le blog de stoni
  • : Blog d'un jeune écrivain... en direct depuis les tréfonds de la praxis. Ma vie matérialiste, ma cigarette électronique, du marxisme-léninisme et tous mes malheurs d'auteur publié.
  • Contact

Aide des auteurs

  LE MEILLEUR DES ARTICLES SUR L'EDITION ET L'ECRITURE...

 

Commencer un roman : au secours !

 

Mon roman est-il publiable ?

 

Mes romans n'intéressent personne !

 

Y'a-t-il un âge minimum pour être édité ?

 

Trop vieux pour être édité ?

 

 

Préparer son manuscrit / la lecture des manus

 

Améliorer son manuscrit

 

 

Comment avoir un bon style

 

Les méthodes et ateliers d'écritures

 

Par qui se faire relire avant d'envoyer le manuscrit ?

 

Mon avis sur les coachs et conseillers littéraires

 

L'importance d'un bon niveau de langue

 

Protéger son manuscrit

 

A qui envoyer son manuscrit (la ligne éditoriale)

 

Faut-il rappeler les éditeurs ?

 

Comprendre l'édition : 1

 

Comprendre l'édition : 2 (le comité de lecture)

 

Premiers contacts avec l'édition

 

Arnaques : édition numériquel'Harmattan Léo Scheer et les Nouveaux Auteurs

 

Des noms de bons éditeurs ?

 

Le contrat d'édition

 

Comment repérer un mauvais éditeur avant de signer

 

L'importance de la distribution / diffusion


Combien gagne un écrivain ?

 

Négocier son à-valoir

 


Négocier les corrections demandées par l'éditeur

 

 

La dure réalité du monde de l'édition

 

Faire éditer des nouvelles

 

La promotion du roman : critiques et publicité

 

Je suis à la Fnac, et alors ?


Je suis passé sur France Culture, et alors ?


Les critiques négatives, que faire ?

 

 

 

 

Et bien sûr tous les articles sur ma vie d'écrivain au jour le jour.


 

 

 

POUR M'ECRIRE C'EST ICI SVP

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Contacter le Stoni 1983

Flux RSS

http://stoni1983.over-blog.com/rss